Livre, Roman, Roman ado

7 Secondes

Mila vit dans un monde divisé entre, d’un côté, un continent ravagé par la guerre et, de l’autre, les Îles, enclave idyllique où, grâce à un téléphone placé dans son crâne, chacun enregistre la moindre minute de sa vie et peut choisir de la diffuser à ses abonnés. Fuyant une vie de violence et de pauvreté, la jeune fille est capturée alors qu’elle cherche à s’introduire dans ce paradis. Mais lorsque le gouvernement entreprend de lui implanter à son tour un téléphone, ils découvrent un appareil inconnu, potentiellement dangereux, dans son crâne. Une véritable chasse à l’homme commence : pour sauver sa vie, Mila ne dispose que de sept précieuses secondes d’avance sur ses poursuivants – le décalage entre la réalité et sa retransmission…

IMG_1211

Tout d’abord, merci aux Editions Lumen pour ce roman que je suis allée chercher, un pluvieux après-midi parisien, au café-librairie Marcovaldo 🙂 Eh oui, je faisais partie des chanceuses.

Tom Easton a créé un monde qui se veut idyllique, mais qui se révèle être pourri au sommet de la pyramide, où tout n’est que faux-semblants. Une utopie. Ce monde, ça pourrait être le notre, dans un futur plus proche qu’on ne le croit. Pourquoi ? Parce que dans ce roman qui se veut à la base une dystopie (donc de science-fiction), on retrouve des choses qui se produisent aujourd’hui, dans l’actualité de tous les jours.

La majorité du roman se passe dans l’E (on devine que c’est l’Europe), et plus principalement dans les Iles (Royaume-Uni, Irlande…) qui se trouvent être un eldorado : la vie y est plus facile qu’ailleurs, on y mange à sa faim, on ne travaille que si on en a envie. Les populations du Tiers-Monde cherchent à y entrer par tous les moyens, cherchant une vie meilleure. L’E est devenu le Premier Monde, celui où tout le monde veut aller.
Sauf que les chose ne sont pas aussi faciles. Certains meurent avant d’arriver dans les Iles, d’autres sont arrêtés, et certains, les plus chanceux, sont engagés pour faire le boulot que les autres ne veulent pas faire. Entre autres choses, arrêter des migrants. Des migrants qui arrêtent des migrants pour le pays qui les a engagés. Tout un concept.

C’est sans doute ce qui fait la force de ce roman : on a sous les yeux, « dans la vraie vie de tous les jours », des choses affreuses qui se produisent sans qu’on n’y fasse plus vraiment attention. L’auteur fait passer un message qui nous pousse à réfléchir sur la vie qui pourrait bientôt être la notre si on ne bouge pas, et sur la vie des gens qui fuient la guerre, la faim. Tom Easton transforme subtilement son livre de dystopie en un roman d’anticipation en quelques pages.

L’auteur met aussi une claque à l’ultra-connexion, aux programmes de télévision, aux smartphones qui font désormais partie intégrante de notre vie et notre style de vie. Il critique toutes les émissions stupides qu’une majorité regarde (style télé réalité), les vidéos d’inconnus inutiles que l’on trouve sur le net, les réseaux sociaux où l’on partage photos, vidéos, morceaux de notre vie privée… Nous sommes tous des moutons qui nous abrutissons devant nos écrans, ne nous parlant plus vraiment, ne vivant que par écrans interposés.

Et à côté de ça, on a Mila, qui tente de survivre tant bien que mal : c’est une des migrantes qui a réussi à rentrer sur les Iles, mais de façon illégale. Elle est traquée par Adam et Rebecca, deux Agents, car jugée spéciale (elle a un truc dans la tête qu’elle ne devrait pas avoir, ce qui en fait une personne dangereuse). Elle nous montre tout au long du roman que c’est un personnage courageux. Elle a une vraie histoire, avec un passé difficile. On apprend à la connaitre tout au long du roman, découvrant d’où elle tire ses différentes ressources dans des flash-backs. Heureusement d’ailleurs, car dans le reste du roman, son personnage reste assez instinctif, allant souvent dans l’action avant de réfléchir.
J’ai bien aimé le personnage de Adam. Il n’a pas été trop creusé et ressemble plus à une girouette qu’autre chose, mais je l’aime bien quand même 😉

En ouvrant ce livre, je ne m’attendais pas du tout à trouver ce genre de chose. Tout est construit de façon intelligente, travaillée. L’auteur distille des nouveaux éléments de la vie de Mila tout au long du roman, ce que j’ai beaucoup aimé. On ne découvre pas en bloc ce qu’elle a vécu. L’imagination de Tom Easton est riche, et avec ce roman, il réussit à nous faire entrer dans son monde, ses pensées, ses réflexions sur le monde tel qu’il est aujourd’hui et pourrait devenir. C’est assez passionnant, et très bien mené. Et en plus, c’est bien écrit (quoique avec un style un peu haché…) ! Que demander de plus ? 😉

Publicités

1 thought on “7 Secondes”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s