Série télé, Séries TV & Films

Paris, etc.

Cinq femmes, cinq façons d’être, de pleurer, de rire, de rater le bus, de serrer les dents, de faire un enfant ou pas, de ne pas vouloir rentrer chez soi… Cinq façons d’aimer. Cinq héroïnes du quotidien qui traversent Paris, depuis la rentrée des classes jusqu’aux vacances de Noël.

Je n’habite pas à Paris, je n’aime que peu de séries françaises et encore moins celles qui ne me transportent pas hors du quotidien. Alors Paris, etc, je regarde, ou pas ? C’est ce que je me suis demandé au moment de la diffusion de la série sur Canal+. Sur le moment, je me suis dit « j’attends ». Et puis un matin, j’ai entendu Zabou Breitman parler de sa série à la radio, et je me suis dit pourquoi pas. Parce que j’aime bien ce qu’elle fait, parce que je ne connaissais pas toutes les actrices (et tous les acteurs) qui jouent dans la série (ce qui évite cet effet de déjà vu ou de mais-lui-il-est-méchant-non? Ah-non-pas-dans-cette-série-là…), parce que chaque épisode ne dure que 30 minutes, j’ai regardé le premier.

Bon rythme, dialogues vrais, vie quotidienne certes mais pas ennuyeux pour un sou. Bien, mais est-ce que ça tient comme ça toute la série ou est-ce que ça va vite tourner en rond ? Deuxième épisode donc. Tiens, au début, il y a un air de déjà vu dans le propos par rapport au premier épisode : ça commence par une scène de sexe. Déjà vu dans le propos certes, mais pas dans la manière de le traiter. Non, je ne vous en dis pas plus, voyez (ou écoutez) par vous même.

Et puis tout de suite se met en place dans ma tête un début d’attachement aux personnages. La première qui retient mon attention, c’est Allison (Lou Roy-Lecollinet), qui débarque à Paris, pleine de fraicheur et d’enthousiasme. Mais les autres ne tardent pas à suivre. Nora, Marianne, Mathilde, Gil. Elles ont toutes une fêlure quelque part, du courage ou une grande gueule, une trajectoire plus ou moins compliquée.

Tout au long de la série, elles vont évoluer, se croiser (parce qu’elles se connaissent ou juste parce que le scénario les a placées à un moment au même endroit). C’est bien fait, construit intelligemment. Je suis rapidement devenue accro. D’autant que si le propos est de suivre cinq femmes, il n’occulte pas les personnages secondaires que sont les hommes. Hippolyte Girardot, Bruno Todeschini, Joaquim Tivoukou… et, divine surprise (pour moi, en tout cas) : Esteban/David Boring (oui oui l’acteur et chanteur des Naïve New Beaters) joue aussi dans Paris, etc. Bref, regardez.

Publicités
Série télé, Séries TV & Films, Teaser - Trailer

Game Of Thrones Saison 7 – Trailer

Après quelques mini teaser, HBO a posté un trailer des plus badass.

Dragons, guerre, alliances, quête de pouvoir, tout est réuni. On sent que les choses vont s’accélérer dans cette avant-dernière saison ! 🙂

Alors qu’à cette époque de l’année, nous sommes déjà en train de regarder la nouvelle saison, 2017 est différente… Cette saison commence en Juillet (et non Mars/Avril) et on trépigne d’autant plus d’impatience 🙂

Série télé, Séries TV & Films, Teaser - Trailer

Game of Thrones – Season 7 – Teaser

C’est officiel, Game of Thrones est de retour, et la campagne de HBO vient d’être lancée !

Seulement quelques heures après la diffusion de l’affiche de l’avant-dernière saison de la série, le premier teaser est désormais dispo. Et comment dire qu’attendre le 16 juillet (au lieu du mois d’avril) va être très long… Mais Winter is Coming, et il semble que les choses vont changer à Westeros ! 🙂

 

Film, Films, Série télé, Séries TV & Films, Teaser - Trailer

Trailers Superbowl

Comme tous les ans, le Superbowl est l’évènement américain de l’année. Du sport, des sportifs, de la sueur, des publicités hors de prix et des bandes-annonces pour les prochains blockbusters.

Cette année, presque que des suites, avec :

  1. Pirates des Carïbes 5 : La vengeance de Salazar

Jack Sparrow et ses compagnons se lancent dans la quête du Trident de Poséidon, sur lequel le Capitaine Teague détient des informations précieuses. Cet artefact légendaire, qui donne tous les pouvoirs sur les océans, est leur seul moyen d’échapper aux fantômes du redoutable Capitaine Salazar, échappés du Triangle des Bermudes pour éliminer tous les pirates des océans.

2. Fast and Furious 8

Maintenant que Dom et Letty sont en lune de miel, que Brian et Mia se sont rangés et que le reste de l’équipe a été disculpé, la bande de globetrotteurs retrouve un semblant de vie normale. Mais quand une mystérieuse femme entraîne Dom dans le monde de la criminalité, ce dernier ne pourra éviter de trahir ses proches qui vont faire face à des épreuves qu’ils n’avaient jamais rencontrées jusqu’alors. 

3. Les gardiens de la Galaxie 2

Les Gardiens de la galaxie 2 poursuit les aventures de l’équipe alors qu’elle traverse les confins du cosmos. Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu’ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l’univers Marvel.

4. Transformers 5

The Last Knight fait voler en éclats les mythes essentiels de la franchise Transformers, et redéfinit ce que signifie être un héros. Les humains et les Transformers sont en guerre, Optimus a disparu. La clé pour sauver notre futur réside dans les secrets enfouis du passé, dans l’histoire cachée des Transformers sur Terre. La sauvegarde de notre monde repose sur les épaules d’une alliance inattendue : Cade Yeager, Bumblebee, un Lord anglais et un professeur d’Oxford. Vient un moment dans la vie de chacun où nous sommes appellés à changer les choses. Dans Transformers: The Last Knight, les proies vont devenir des héros. Les héros vont devenir des méchants. Un seule monde survivra : le leur, ou le notre.

Mais aussi quelques films très attendus :

  1. Ghost in the Shell

Le Major, hybride humain-cyborg – première du genre – est un agent spécial à la tête de l’unité d’élite Section 9. Chargée d’arrêter les plus dangereux criminels et extrémistes, la Section 9 va affronter un ennemi dont l’unique but est d’anéantir les avancées en cyber technologie de la société Hanka Robotic.

2. Baywatch

Le légendaire sauveteur Mitch Buchannon  est contraint de s’associer à une nouvelle recrue, Matt Brody, aussi ambitieux que tête brûlée ! Ensemble, ils vont tenter de déjouer un complot criminel qui menace l’avenir de la Baie…

3. Life

Après une expédition sur Mars, une équipe de la station spatiale internationale découvre qu’un des échantillons ramenés contient des traces de vie…

4. Logan

Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

La bande-annonce alléchante de la saison 2 de Stranger Things  a aussi été dévoilé :

A Hawkins, en 1983 dans l’Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d’amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre « 11 » sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…

*(Les résumés de cet articles sont issus de Allociné)
Documentaire, Livre, Série télé, Séries TV & Films

La Géopolitique des séries ou le triomphe de la peur

Voici le premier livre qui explique les émotions du monde par les séries télévisées. Au lendemain du 11 septembre 2001, la géopolitique a envahi non seulement le réel mais aussi nos imaginaires. Les séries sont devenues des références politiques tout autant que culturelles. Par la force de leurs intuitions, les scénaristes ne sont-ils pas les meilleurs analystes du monde contemporain ?

 

9782234080478-001-x_0

house-of-cards
House of Cards

En suivant la campagne pour l’élection présidentielle américaine, vous avez eu parfois une impression de déjà vu ? Une réminiscence ? Comme un arrière-goût de House of cardsOu de A la maison blanche ? Ce n’est peut-être pas tout à fait un hasard. De même que, si vous allez voir derrière l’histoire de Game of thrones ou de Homland, vous pourriez bien y trouver quelques situations mondiales actuelles, plus ou moins vraies, plus ou moins bien analysées. Et que se passerait-il si un pays, un seul, un pays fort mais non dominant, décidait de changer totalement sa politique environnementale ? Si un pays – et un seul – abandonnait le pétrole ? Une situation comme celle que dépeint la série  Occupied est-elle possible ?

downton-abbey-5-saisons-chronom279842
Downton Abbey

La géopolitique, Dominique Moïsi connaît. Cette fois, le politologue s’est penché sur La géopolitique des séries ou le triomphe de la peur. Et c’est passionnant. Si vous êtes un fan de Downton Abbey, vous êtes-vous demandé ce qui vous plaît tant dans cette série anglaise, dans ces personnages du début du siècle dernier. Juste les relations entre les personnages ? Les bonheurs et les malheurs des Crawley, les malheurs de Mr Bates ? Ou est-ce le côté rassurant de ce monde ancien ?

En lisant La géopolitique des séries, vous vous le demanderez à coup sûr. De même que vous vous interrogerez : dans House of cards, qu’est ce qui vous plaît le plus ? Le cynisme des personnages ? Les apartés de Franck Underwood/Kevin Spacey ? Le rôle de Claire Underwood/Robin Wright ? Ou l’idée que, peut-être, ça se passe comme ça ?

Dominique Moïsi s’est attaché à quatre séries en particulier. Quatre séries qu’après avoir lu La géopolitique des séries, vous ne verrez peut-être plus tout à fait du même oeil, tout en les trouvant encore plus intéressantes.

Série télé, Séries TV & Films

American Horror Story – Saison 6 – My Nightmare Roanoke

Le cauchemar d’un couple s’installant dans une petite ville de l’Amérique profonde, raconté à la façon d’un docu-fiction alternant témoignages des protagonistes et séquences reconstituées par des acteurs. 

le-theme-de-la-saison-6-my-roanoke-nightmare

Au début de la saison, j’étais très enthousiaste : on allait enfin connaître le lien entre les cinq premières saisons.
Les premiers épisodes sont très prenants…. jusqu’au drame. Car oui, la saison 6 est, pour moi, ratée.

Au début de la saison, on suit un couple qui veut s’installer dans une maison au milieu de nulle part, pour vivre sa petite vie tranquille, loin de la vie folle qu’il mène à New York. Sauf que bien évidemment, ils n’achètent pas la bonne maison : elle se révèle être hantée. Jusque là tout va bien (enfin, pour le spectateur bien sûr) : c’est flippant, mais pas trop. Ce qu’on demande à la série.

Pour moi, le moment où tout bascule, c’est quand on nous apprend qu’en fait, on regardait un documentaire (soit, la forme s’y prêtait bien, façon Projet Blair Witch), et que les personnages n’étaient autres que des acteurs. Et là où la série m’a perdue, c’est quand les « vrais » personnages sont arrivés. Ça fait un peu cacophonie, on ne sait plus qui est qui. J’avoue que je me suis sentie un peu perdue.

Et bien sûr, tout ce beau monde retourne sur les terres maudites de Roanoke pour une nouvelle émission de télé-réalité… Il faut quand même être stupide 😛 Mais bon, qui a dit que les films d’horreur étaient intelligents ? Et là, c’est le carnage, dans tous les sens du terme.

De plus, je n’ai pas forcément vu le rapport avec toutes les saisons précédentes.

Alors certes, ça ressemble aux films d’horreurs américains, certes ça fait peur à certains moments… Mais je ne me suis même pas rendue compte que la saison était terminée. Donc pour moi, c’est, je vous l’ai déjà dit et je le répète, raté.

Dommage, la saison précédente était tellement bien 🙂

On va donc oublier vite fait cette saison et passer directement à la suivante 😉