Documentaire, Livre

Le Potager Extraordinaire de Vendée, 150 recettes naturelles

Naviguer, sillonner sur les routes de Vendée, flâner côté terre, mer et marais, quoi de plus agréable! Rencontrer les éleveurs, pro­ducteurs, marins, échanger sur leur savoir-faire. Se rapicoler après avoir dégusté, en leur compagnie, le millet, la gâche, le fion maraî­chin, le préfou, la mogette et bien d’autres merveilles. Échanger sur leur métier toujours pratiqué dans un esprit de respect de l’environnement, de culture et d’élevage bio. Sans oublier ce que nous offre Dame Nature: les algues « filles du soleil et de la mer», les poissons, coquillages et crustacés, tout droit sortis du chaudron de Neptune. Déambuler en glanant de-ci de-là ces drôles d’herbes de la côte sauvage, comme ces immortelles d’Italie qui, au printemps, brodent les dunes de leurs corolles jaunes. Qui embaument les environs de leur parfum de curry. N’oublions pas les cristes marines au doux goût iodé et sucré à la fois. La benoîte, la salicorne, l’ortie, le coquelicot qui jonchent nos talus et rives, et toutes ces autres richesses que nous offre le littoral, et qu’il nous faut, bien sûr, respecter et préserver. Bon vent, bonne balade, bon appétit.

Pour une fois, je vais vous parler d’un livre de recettes, que j’ai reçu grâce à la Masse Critique de Babelio. Merci à eux et aux éditions La Geste.

Le Potager Extraordinaire de Vendée contient 150 recettes nature. Elles sont réparties par ingrédients (cucrbitacées, algues, fleurs, herbes du jardin et sauvage), et par type (entrée, plat, dessert). Il aurait peut-être été plus aisé pour le lecteur de les classer aussi par saison, car il est parfois un peu difficile de s’y retrouver. Heureusement, le sommaire est clair, ce qui aide un peu.

On apprend que le Potager Extraordinaire est en fait une association de Vendée, fondée dans les années 1990. Le potager se visite de juillet à septembre, et contient plus de 1 500 variétés de plantes potagères, exotiques et tropicales. Michel Pelé, cuisinier, est bénévole dans cette association : ce potager lui a donc donné de l’inspiration et il partage toutes ses idées avec nous dans ce livre. Les produits naturels, dont certains sont inconnus, sont mis en valeur dans cet ouvrage.

Dans la préface, l’auteur nous fait partager sa vision des choses, ses souvenirs, sa façon de cuisiner. De même, on retrouve des souvenirs de personnes de sa famille. Cette partie n’était pas vraiment obligatoire, je n’ai fait que la lire en diagonale, car elle n’a pas vraiment d’intérêt pour le livre…
A la fin de l’ouvrage, les adresses des différents producteurs chez qui se fournit Michel Pelé, ce qui est un vrai plus, même si on se limite à la Vendée. On sent que l’auteur aime sa région et les produits qu’il y trouve.

Dans ce livre, on a aussi un côté pédagogique : Pourquoi manger des fleurs ? Lesquelles manger sans que cela soit dangereux ? Comment cuisiner avec les huiles essentielles ? Pourquoi manger des algues ? Tout ça avec des chiffres et des explications scientifiques à la clé. On a même droit à la légende de Jack O’Lantern dans la partie des cucurbitacées. Michel Pelé explique pourquoi manger ce type de produit, quels en sont les bienfaits.

Je n’ai pas testé toutes les recettes, loin de là. Manger des fleurs, ce n’est pas trop mon truc 😉 Et puis, certains produits sont introuvables hors de la Vendée, et les vraies recettes sont donc irréalisables.
Par contre, certaines recettes sont très bonnes et très sympa à réaliser, comme par exemple le velouté de butternut ou encore le tartare de tomates. Les recettes sont simples à réaliser, ce qui est agréable. Chaque recette est accompagnée d’une photographie qui donne envie de la découvrir, et parfois d’images d’archives.

C’est donc un livre agréable, avec pas mal d’idées de recettes à piocher par-ci par-là ! 🙂

Publicités