Livre, Roman

Sing

Des boulots minables, Lena en a enchaîné pas mal. Mais ce n’est rien à côté de son travail d’assistante de l’une des plus grandes et plus égoïstes stars du moment : Jimmy, le chanteur des Stage Dive. Après le scandale qui a mené Jimmy en cure de désintox, il incombe à Lena de le maintenir sur le droit chemin. Et elle est déterminée à garder leurs relations strictement professionnelles et ne pas se laisser charmer par le rocker sexy. Mais Jimmy a l’habitude de toujours obtenir ce qu’il veut…

stage-dive,-tome-3---sing-651047-250-400

Sing est le 3e tome de la saga Stage Dive de Kylie Scott. Et bien évidemment, c’est par celui-là que j’ai commencé… oups ! Heureusement, il n’y a pas vraiment d’ordre, ce qui m’a permis de ne pas être trop perdue.

Le roman s’ouvre sur Lena, secrétaire travaillant dans une maison de disque. Secrétaire qui vient de se faire virer. Le groupe Stage Dive se trouve à la maison de disques au même moment. Et surprise, grâce à Mal, elle est recrutée pour jouer les nounous avec Jimmy, le chanteur du groupe. Cela fait tout juste 6 mois qu’il est sorti de désintox’, et il faut quelqu’un pour veiller sur lui. Ce qui n’est pas de tout repos…

J’ai apprécié la lecture de Sing. Le livre est sympa, drôle et touchant. Kylie Scott a beaucoup d’humour, ce qui fait que certains dialogues entre Lena et Jimmy ou encore avec les autres membres du groupe sont excellents. Bon, par contre, parfois il y a des longueurs, ce qui est un peu dommage.

J’ai attaqué cette lecture juste après le doux et reposant Archer’s Voice. Et on peut dire que les personnages sont les exacts opposés. Là où Archer et Bree sont doux, gentils, compréhensifs, Lena et surtout Jimmy sont désagréables, à se jeter des horreurs à la tête.

Jimmy est un personnage que j’ai apprécié, car même si au premier abord il est plus que désagréable, voire cruel quand il se sent acculé, c’est en fait un personnage qui cache de grandes souffrances en lui. Il est beau, sûr de lui, s’habille seulement avec ce qui se fait de mieux. Pourtant, quand on gratte sous la surface, on se rend compte que ce que l’on voit à l’extérieur n’est qu’une façade. Il a du mal à se confier, garde tout pour lui. Et bien évidemment, au bout d’un moment, ça fait effet cocotte-minute : ça explose. On ne sait jamais si on va trouver un Jimmy plutôt agréable ou un Jimmy qui tuerait une table rien qu’en lui lançant un regard, ce qui rend les choses amusantes et stressantes à la fois.
Lena, quant à elle, a un fort caractère et un franc-parler incroyable. Elle fait souvent face aux insultes de Jimmy, et reste stoïque, ne se laisse pas impressionner. Elle est payée pour ça, certes, mais moi, à sa place, je serais partie depuis longtemps. Pourtant, malgré la façon plus que désagréable dont la traite son patron, elle se rend compte que des sentiments à son égard naissent. Le début de la fin ? Surtout que la jolie jeune femme n’a eu que des histoires d’amour qui ont fini par lui briser le coeur…

Sing est donc un roman agréable, avec une jolie écriture. Kylie Scott nous offre des personnages haut-en-couleur, trop choux. Seul bémol : j’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez de musique. Certes, le groupe enregistre pour un nouvel album, mais c’est tout.

Je vais lire les autres tomes (les précédents et le suivant) car j’ai aimé chacun des personnages que j’ai vus tout au long de ce roman, et certaines choses m’ont intriguée ! 🙂

Publicités