Livre, Roman

Le Jardin des fleurs secrètes

Londres. Comme chaque année, les amoureux des fleurs se pressent au Chelsea Flower Show, la plus grande exposition florale au monde. Sous les arches chargées de roses, Iris Donati se sent chez elle. Depuis toujours, les fleurs sont ses confidentes. Mais alors qu’elle admire une incroyable composition, Iris se fige. Une jeune femme lui ressemblant trait pour trait la regarde. Mais leur ressemblance ne s’arrête pas là. Comme Iris, Viola, adore les fleurs et ses bouquets sont parmi les plus recherchés de Londres. L’univers des deux jeunes femmes s’effondre. Séparées dès la naissance, les deux soeurs ont grandi en ignorant l’existence l’une de l’autre. Pourquoi ? C’est ensemble au milieu d’un vaste jardin toscan, dans l’immense demeure qui abrite les secrets des Donati depuis des générations, que les jumelles enfin réunies chercheront une vérité que seules les fleurs pourront leur délivrer.

J’ai reçu Le jardin des fleurs secrètes dans le cadre d’une Masse critique, sur le site Babelio, de la part des éditions Presse de la cité. Je les remercie de cette belle découverte.

Dans ce roman de Cristina Caboni, on découvre une famille, les Donati. Iris, qui vit à Amsterdam et qui travaille pour un magazine de jardinage. Viola, qui vit à Londres et qui aide sa mère à la boutique de fleurs. Une famille qui s’est déchirée il y a des années pour une raison inconnue. Toutefois, leur passion commune pour les fleurs va les rapprocher et faire éclore des secrets de famille enfouis bien profondément.

Le jardin des fleurs secrètes est un roman parfait pour lire en ce moment. Les fleurs sont omniprésentes et c’est un vrai bonheur. On a presque l’impression de pouvoir les toucher, de les sentir. Les Caboni vivent fleurs, et par conséquent le lecteur aussi.

On découvre tout d’abord Iris à Amsterdam. Jeune femme d’une vingtaine d’année qui adore les fleurs. Elle essaye de percer dans le journalisme. A l’occasion d’un super article sur le Chelsea Flower Show, qui est une énorme opportunité pour elle, Iris va devoir voyager à Londres. C’est là qu’elle va rencontrer Viola, une jeune femme d’une vingtaine d’année qui est sont portait craché.

Viola est quant à elle une londonienne qui apprécie sa liberté. Elle passe son temps entre les parcs et le magasin de fleurs que tient sa mère. Jusqu’au jour où elle croise Iris. Sa vie va alors être chamboulée comme elle ne l’aurait jamais cru possible.

Au milieu de tout ça, on a les parents des deux jeunes femmes, les affreux secrets qu’ils ont gardé pour eux, mais aussi un autre personnages, Bianca. Tout cela reste très mystérieux pendant tout une partie du roman.

Les secrets de famille sont très présents dans ce roman et j’avoue que c’est ce qui m’a intrigué le plus. Les soeurs jumelles sont attachantes, mais c’est autre chose qui m’a poussé à avancer dans le roman : pourquoi ont-elles été séparées ? pourquoi à ce moment-là ? qu’est-ce qui pousse des parents à de telles extrémités ?.

L’écriture de Cristina Caboni est très belle est amène facilement à la lecture. Je me suis laissée transportée dès les premières lignes. J’ai toutefois trouvé qu’il y avait un peu trop de descriptions par moment, voire un peu trop de fleurs. Mais ça n’est qu’un goût personnel.

Bref, c’est une belle lecture que je vous recommande. Elle vous fera voyager dans plusieurs pays d’Europe et surtout vous vous sentirez apaisé au milieu de toutes ces fleurs, comme un cocon confortable 🙂