BD, BD & Mangas, Livre

Le Petit loup rouge

Il était une fois… mère louve qui envoie son louveteau porter un lapin à sa grand-mère édentée et bien trop vieille pour chasser. Mais attention ! En chemin, il devra se méfier des méchants humains : le terrible chasseur et sa fille. Sur la route, tout désemparé d’avoir englouti par gourmandise le lapin destiné à sa grand-mère, il rencontrera et suivra bien naïvement une étrange petite fille qui lui contera l’histoire de sa famille, d’un gentil chasseur et de sa femme, qui aurait été mangée par les cruels loups… 

Le Petit loup rouge est une bande-dessinée publiée chez Ankama il y un petit moment déjà. Une bande-dessinée qui ne ressemble pas aux BD classiques car il n’y a pas de cases ni de bulles.

C’est une réécriture signée Amélie Fléchais du célèbre conte des frères Grimm, Le Petit Chaperon rouge. Sauf que cette fois, c’est un petit loup qui porte le manteau rouge et non une petite fille. Un petit loup bien naïf qui va s’écarter du sentier, alors que sa maman lui avait bien dit de ne pas se perdre !

 Entre le loup qui dévore des morceaux de lapin sous nos yeux, alors qu’il était destiné à sa grand-mère, et une fillette affreusement méchante, cette version n’est clairement pas destinée aux enfants.

Ce qui m’a fait craqué, ce sont surtout les illustrations qui m’ont attirées dès la couverture. Ce loup qui semblait innocent au départ ne l’est pas tant que ça… C’est ce qui fait la force de cette BD. 

Le texte m’a toutefois un peu moins réjouis, l’histoire de départ me semblait être une bonne idée. Sauf qu’au fil de ma lecture, j’ai un peu déchanté : la fin ne m’a que moyennement plu au final.

Publicités