BD & Mangas, Livre, Manga, mangas

Awa Koi, vol. 1

Trouver l’amour pour la première fois ? Pas si facile lorsqu’on qu’on a suivi toute sa scolarité dans des classes non mixtes… Yuka a 16 ans et n’a jamais eu de petit copain, mais elle a un plan diabolique pour que cela change : à son entrée au lycée, elle s’arrange pour intégrer LE groupe de filles cools de sa classe pour être invitée à un rancard commun. Malheureusement pour Yuka, le jour tant espéré arrive, mais rien ne se passe comme elle l’espérait. Il n’est pas toujours bon d’avoir recours à la ruse pour parvenir à ses fins…

Awa Koi, série publiée chez Panini mangas, signe le grand retour de Kanan Minami en France. C’est une illustratrice de talent, avec un graphisme que l’on reconnaît très facilement. Elle a sa patte, et c’est toujours un plaisir de la retrouver.

Awa Koi, c’est l’histoire de Yuka, 16 ans, qui recherche l’amour à tout prix. La lycéenne n’est jamais sortie avec personne, mais rêve de ce jour où un garçon lui déclarera sa flamme. Voir ses camarades sortirent avec des garçons la fait rêver, mais aucun ne s’est intéressé à elle pour le moment. Au cours d’un rendez-vous arrangé entre copines, elle rencontre Nanase, un garçon qui ne la laisse pas de marbre, mais qui semble avoir des choses à cacher…

Comme à chaque fois, j’ai plaisir à lire les histoires que nous propose Kanan Minami, même si parfois les filles sont trop nianians et les garçons ont un caractère trop marqué.

Awa Koi est une histoire plutôt mignonnette pour le moment. Yuka est une grande fan de poissons rouges. Phobiques des poissons, passez votre chemin, ce premier tome en est rempli ! Cela rend cette histoire plutôt originale car on n’a pas souvent d’animaux aquatiques dans un shojo.

Pour le reste, on reste dans du plus classique. Une lycéenne qui cherche l’amour et qui d’un coup va trouver le garçon de sa vie (enfin pour l’instant, ce n’est qu’une supposition).

Yuka est un personnage attachant mais qui reste assez superficiel. Elle est devenue amie avec un groupe de filles juste parce qu’elles étaient populaires et donc successibles de lui apporter des beaux garçons. Mais qui fait ça ? Sa vision de l’amour est complètement aberrante.
Pour le reste, elle reste choupinette, sans doute trop naïve, mais véritable héroïne de shojo. Elle est sensible et pleure souvent, elle est dynamique et n’abandonne jamais. Bref, un vrai bout-en-train qui fait plaisir à voir et ne cesse d’évoluer au fil des chapitres !

Nanase est un personnage assez sombre et mystérieux. Il a des choses à cacher et n’est sans doute pas très fiable. Ses agissements sont étranges, à tel point qu’on doute par moment de sa sincérité envers Yuka. Va-t’il lui faire faux-bond ? Va-t’il se moquer d’elle ? La faire souffrir ? Tomber amoureux d’elle ? La rejeter ?

Toutes ces questions restent en suspend pour ce premier tome. Je me suis laissée embarquée facilement dans ce shojo. Même si certaines choses arrivent et que le lecteur s’en doute totalement. Toutefois, cela ne m’a pas dérangée outre mesure.

Les graphismes sont à la hauteur de cette belle histoire, avec toujours de très grands yeux pour les personnages, un style soigné côté vêtements ! J’ai hâte de découvrir la suite 😊

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.