BD & Mangas, Livre, Manga, mangas

Reine d’Egypte, vol. 3

C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Égypte des pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmosis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures et forment à première vue un couple parfait. Seulement, sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle ne cessait d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ? Pour Hatchepsout commence alors un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde !

Ce tome 3 commence 3 ans après les évènements du deuxième tome.

Senmet est parti, mais ne cesse de penser à la reine. Hatchepsout, quant à elle, essaye tant bien que mal de survivre dans une société masculine qui ne veut pas d’une femme au pouvoir.
De plus, les gens commencent à avoir des doutes : elle n’a pas d’enfant, alors qu’elle est censée être l’amante de Pharaon. Des rumeurs courent et cela va amener la reine à agir de façon plus sournoise qu’avant.

C’est encore une fois un tome magnifique que nous offre Chie Inudoh. Le graphisme est juste sublime, je me suis attardée bien souvent sur les illustrations, sur les détails. Décors, costumes, beauté des personnages, tout n’est que ravissement pour les yeux.

L’histoire est remplie de faux-semblants, de complots. Des stratagèmes sont organisés autour d’un enfant à naitre et le suspense se fait sentir sur certains chapitres. Qui va gagner ? Pharaon ou la reine ? Tous les moyens sont bons pour parvenir à leur fin.

Hatchepsout est un personnage qui a beaucoup changé. Même si on la plaint encore un peu car elle est traitée de façon ignoble par Pharaon, on se rend compte qu’elle est devenue une femme dure. Elle ne se laisse pas faire, et est prête à tout pour parvenir sur le trône. Est-elle donc meilleure que Thoutmosis II, son frère ? Sans doute pas, car son ambition grandit de jours en jours.

C’est donc avec un ton un peu plus dur que le lecteur poursuit cette excellente série qu’est Reine d’Egypte. L’histoire est sombre, parfois sanglante, mais parfaitement exécutée ! C’est une des meilleures séries que j’ai le plaisir de lire en ce moment 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.