BD & Mangas, Livre, Manga, mangas

Nuisible, vol. 1

Ryoichi Takasago est un lycéen ordinaire, sans problème particulier. Si ce n’est qu’il fait, depuis quelque temps, des rêves très étranges peuplés de morts, et d’une jeune fille qui, derrière une beauté irrésistible, cache un monstre cannibale. Un jour, une nouvelle élève arrive dans sa classe. Kikuko Munekata ressemble comme deux gouttes d’eau à la fille de ses cauchemars.
Au même moment, Tokyo est touchée par une canicule inhabituelle. Les insectes, des fourmis aux sauterelles, ont un comportement agressif et attaquent les animaux domestiques…

nuisible-1-kana

En commençant Nuisible, une série de trois tomes publiée aux Editions Kana, je ne savais pas à quoi m’attendre. La couverture est assez captivante avec ce visage rond et poupon d’une jeune fille. Un visage parfait, à tout point de vue : avec une jolie forme, des joues rouges, de grands yeux un peu malheureux, une belle bouche. Bref, qui attire et interroge.

Mais l’histoire dans tout ça ? Kikuko est une nouvelle élève dans un lycée japonais. Sa beauté frappe tout le monde, et chacun se met en quatre pour lui parler. Pourtant, la jeune fille reste mystérieuse, inatteignable. De son côté, Ryoichi, camarade de classe de Kikuko, n’est absolument pas touché par le mal dont semblent souffrir ses amis. Kikuko le laisse insensible, et c’est bien le seul. Est-ce lié aux cauchemars qu’il fait de la jeune fille ? Cauchemars qui avaient commencés bien avant l’arrivée de Kikuko à Tokyo. Pour accompagner tout cela, une canicule s’est installée sur la capitale japonaise et les insectes deviennent fous… le début de la fin ?

Nuisible est un manga très intriguant et très étrange. A la fois plein de secrets et de mystères, mais aussi tout à fait fascinant. Cela est sans doute dû à l’ambiance qui règne dans ce manga si singulier. On ne sait pas du tout où va nous emmener l’auteur.

Kikuko est une créature dangereuse dont on sait qu’il faut se méfier. Il y a une aura autour d’elle que la dessinatrice Yû Satomi a su mettre en valeur. Le côté taciturne du personnage, mais aussi son côté fragile, interpellent le lecteur. Un monstre que les humains doivent craindre. Qui est-elle pour de vrai ? Pourquoi apparait-elle maintenant ? Et pourquoi laisse-t’elle une pluie de cadavres derrière elle ?
Cette crainte, on la retrouve chez Ryoichi. C’est le seul à se rendre compte que la jeune fille n’est pas normale. Ses cauchemars n’y sont pas pour rien : le premier chapitre s’ouvre sur Kikuko avec une bouche monstrueuse, pleine de rangées de dents, telle un requin, faite pour manger les humains. Il est le seul à ne pas être attiré par la jeune fille qui diffuse ses phéromones dans toute la ville. Pourquoi ça ? Qui est-il lui aussi ?

C’est avec toute ces questions, tout ces secrets que nous laisse Masaya Hokasono. Et c’est cruel ! Parce que je vais devoir lire la suite alors que je déteste les insectes ! 😀 

Le graphisme est beau, surtout les visages que la dessinatrice fait avec de très grands yeux. On voit qu’elle est habituée à faire des couvertures mais Yû Satomi a réussi m’embarquer dans son univers avec des traits fin, avec des décors marqués.

Vivement le deuxième volume ! 🙂

Publicités

3 thoughts on “Nuisible, vol. 1”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s