BD & Mangas, Livre, Manga, mangas

Rouge Eclipse

Ayumi est une lycéenne parfaitement ordinaire. Et depuis peu, elle vit sur un petit nuage, car le garçon qu’elle aime lui a demandé de sortir avec elle ! Mais alors qu’elle se rend à son premier rendez-vous amoureux, et tandis qu’une lune écarlate s’affiche fièrement dans le ciel, un étrange événement se produit : sous les yeux d’Ayumi, la grosse et impopulaire Zenko se suicide et… ?! Sans comprendre comment ni pourquoi, Ayumi se réveille à l’hôpital. Mais elle est devenue Zenko ! « Moche » et obèse, elle va devoir affronter une nouvelle vie, tout en cherchant à retrouver son propre corps… Hélas, tout le monde ne l’entend pas de la même oreille !

Rouge Éclipse, édité par les éditions Akata, se termine en trois tomes. Ils sont tous déjà sortis en librairie, j’ai donc pu les enchainer les uns à la suite des autres… car oui, Rouge éclipse est un manga addictif ! 

Ayumi est une élève tout à fait ordinaire d’un lycée japonais. Le coeur sur la main, elle essaye d’aider ceux qui en ont besoin, comme elle le peut. Un jour, elle reçoit l’appel étrange d’une de ses camarades de classe, Zenko Uminé. Cette dernière, impopulaire notamment à cause de son physique ingrat, est rejetée de tous. Les deux jeunes filles n’ont rien en commun, et pourtant, elles vont échanger leur corps… 

Si Uminé a décidé d’échanger son corps avec celui d’Ayumi, c’est tout d’abord parce qu’elle est amoureuse du petit ami de cette dernière, Mizutomo. Elle souhaite se rapprocher de lui sans que cela ne se voit. Mais c’est aussi parce que Zenko Uminé est un personnage foncièrement méchant. Uminé, sous les traits d’Ayumi, se fait passer pour quelqu’un qu’elle n’est pas, mais quelque chose dans son plan va mal se dérouler. Et ce quelque chose, c’est Kaga, l’un des meilleurs amis d’Ayumi. Amoureux de la jeune fille, ce dernier va se rendre compte qu’Ayumi est coincée dans le corps d’Uminé, et va tout faire pour l’aider à redevenir qui elle est vraiment.

J’ai détesté tout de suite le personnage d’Uminé, même si on peut la comprendre : brimée depuis toute petite par ses camarades, jamais écoutée par sa mère qui la rejette, elle en a plus qu’assez d’être une paria. Elle pense qu’avec un joli minois et des chouettes amis, les choses peuvent changer. Mais le physique ne fait pas tout, loin de là. La personnalité compte, et c’est ce que veut nous transmettre l’auteur, Shiki Kawabata. Le fait que Kaga se rende tout de suite compte de la supercherie le démontre.

De même , l’auteur veut montrer dans cette courte série que l’acceptation de soi est quelque chose d’important, ainsi que le pardon. C’est la seule solution pour s’en sortir et ne pas arriver à des extrêmes. L’auteur nous montre aussi l’importance de la communication. Bien des malentendus auraient pu être évités dans cette histoire. 

Mais cela reste un shojo, avec les codes du shojo. Cette série est donc très agréable à lire, pas lourde du tout, alors que le sujet n’est quand même pas forcément évident. J’ai trouvé qu’Ayumi, en tant qu’Uminé, est un personnage formidable, qui gère bien les choses. De mignonne et avec des amies fidèles, elle passe dans un corps moqué, répudiée de tous. Mais grâce à une super personnalité emprunte de gentillesse, elle réussit à s’en sortir avec l’aide de son ami Kaga.

Les dessins sont beaux, ce qui n’enlève rien à l’histoire, au contraire. C’est encore plus agréable à lire 🙂

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup apprécié cette petite série fantastique qu’est Rouge Éclipse, et vous conseille de la découvrir! 🙂

Publicités

3 thoughts on “Rouge Eclipse”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s