Série télé, Séries TV & Films, Teaser - Trailer

Game Of Thrones Saison 7 – Trailer

Après quelques mini teaser, HBO a posté un trailer des plus badass.

Dragons, guerre, alliances, quête de pouvoir, tout est réuni. On sent que les choses vont s’accélérer dans cette avant-dernière saison ! 🙂

Alors qu’à cette époque de l’année, nous sommes déjà en train de regarder la nouvelle saison, 2017 est différente… Cette saison commence en Juillet (et non Mars/Avril) et on trépigne d’autant plus d’impatience 🙂

BD & Mangas, Livre, Manga, mangas

Coeur de Hérisson, vol. 2

Kii et Hozuki, désormais bon amis, projettent d’être dans le même groupe lors du prochain voyage scolaire. Mais Moeka, une camarade très populaire, semble s’intéresser de près à Hozuki et tente de le séduire ! Ce rapprochement inattendu pourrait bien avoir un effet positif sur la réputation du garçon-hérisson. Si Kii se réjouit pour lui, elle se sent également délaissée…

C’est avec un grand plaisir que j’ai reçu le second tome de Coeur de Hérisson, paru chez Kazé ! C’est un shojo franchement mimi.

On retrouve Kii, notre jeune lycéenne, en partance pour un voyage scolaire. Hozuki, qui est dans la même classe qu’elle, participe lui aussi à ce voyage. Oui mais voilà, Moeka, vilaine et très populaire, va s’intéresser d’un peu trop près à ce dernier. L’amitié qu’a commencé à construire Kii avec Hozuki va t’elle tenir le choc ?

J’ai préféré ce second tome au premier ! On sent que l’auteur prend plus d’assurance dans son histoire et ça fait du bien. Même si ce sont des sujets déjà-vu, on prend plaisir à lire l’histoire de Kii et Hozuki. On a envie de savoir si les amours contrariés des jeunes héros vont aboutir ou non, si leur amitié va tenir le choc face aux épreuves.

Pour ma part, j’ai trouvé que l’intervention de Moeka redonne un certain souffle à Coeur de Hérisson. Elle permet de faire avancer le personnage d’Hozuki, de le mettre encore un peu plus en avant. Un personnage que l’on apprend à connaitre, qui s’ouvre petit à petit aux autres.
Oui mais cette ouverture fait du mal à Kii, qui se sent délaissée. Elle tente de rationaliser les choses, mais cela la fait souffrir. Notre jeune lycéenne est un personnage touchant, plein de pep’s, qui fait de la peine quand elle a de la peine. Haruki, un camarade de classe, va profiter de cette faiblesse pour opérer un rapprochement, le bougre… 

Vous l’aurez compris, rien ne va plus dans Coeur de Hérisson… Je suis restée scotchée à la dernière page, comme si la suite pouvait se matérialiser toute seule 😀 C’est un manga qui délivre un joli message : vaut-il mieux être aimé par une seule personne, vraiment compter pour elle, ou avoir plein d’amis qui ne vous connaissent pas vraiment et vous laisseront tomber à la première occasion ? 

J’ai beaucoup aimé la petite historiette Harry le hérisson en fin de volume. Elle nous montre la rencontre d’Hozuki avec Yukino, la jeune maman hyper dynamique, et amie du garçon. De même, elle nous amène à réfléchir sur les actes du garçon et sur ses sentiments pour Kii 🙂

Les illustrations sont pétillantes comme cette histoire. On imagine plein de couleurs, les personnages sont très expressifs, dynamiques, les hérissons sont adorables… bref les dessins  de Nao Hinachi donnent envie de découvrir encore un peu plus cette histoire ! 🙂

Un grand merci à Kazé et Anita pour l’envoi de ce shojo ! 🙂

BD & Mangas, Livre, Manga, mangas

Rouge Eclipse

Ayumi est une lycéenne parfaitement ordinaire. Et depuis peu, elle vit sur un petit nuage, car le garçon qu’elle aime lui a demandé de sortir avec elle ! Mais alors qu’elle se rend à son premier rendez-vous amoureux, et tandis qu’une lune écarlate s’affiche fièrement dans le ciel, un étrange événement se produit : sous les yeux d’Ayumi, la grosse et impopulaire Zenko se suicide et… ?! Sans comprendre comment ni pourquoi, Ayumi se réveille à l’hôpital. Mais elle est devenue Zenko ! « Moche » et obèse, elle va devoir affronter une nouvelle vie, tout en cherchant à retrouver son propre corps… Hélas, tout le monde ne l’entend pas de la même oreille !

Rouge Éclipse, édité par les éditions Akata, se termine en trois tomes. Ils sont tous déjà sortis en librairie, j’ai donc pu les enchainer les uns à la suite des autres… car oui, Rouge éclipse est un manga addictif ! 

Ayumi est une élève tout à fait ordinaire d’un lycée japonais. Le coeur sur la main, elle essaye d’aider ceux qui en ont besoin, comme elle le peut. Un jour, elle reçoit l’appel étrange d’une de ses camarades de classe, Zenko Uminé. Cette dernière, impopulaire notamment à cause de son physique ingrat, est rejetée de tous. Les deux jeunes filles n’ont rien en commun, et pourtant, elles vont échanger leur corps… 

Si Uminé a décidé d’échanger son corps avec celui d’Ayumi, c’est tout d’abord parce qu’elle est amoureuse du petit ami de cette dernière, Mizutomo. Elle souhaite se rapprocher de lui sans que cela ne se voit. Mais c’est aussi parce que Zenko Uminé est un personnage foncièrement méchant. Uminé, sous les traits d’Ayumi, se fait passer pour quelqu’un qu’elle n’est pas, mais quelque chose dans son plan va mal se dérouler. Et ce quelque chose, c’est Kaga, l’un des meilleurs amis d’Ayumi. Amoureux de la jeune fille, ce dernier va se rendre compte qu’Ayumi est coincée dans le corps d’Uminé, et va tout faire pour l’aider à redevenir qui elle est vraiment.

J’ai détesté tout de suite le personnage d’Uminé, même si on peut la comprendre : brimée depuis toute petite par ses camarades, jamais écoutée par sa mère qui la rejette, elle en a plus qu’assez d’être une paria. Elle pense qu’avec un joli minois et des chouettes amis, les choses peuvent changer. Mais le physique ne fait pas tout, loin de là. La personnalité compte, et c’est ce que veut nous transmettre l’auteur, Shiki Kawabata. Le fait que Kaga se rende tout de suite compte de la supercherie le démontre.

De même , l’auteur veut montrer dans cette courte série que l’acceptation de soi est quelque chose d’important, ainsi que le pardon. C’est la seule solution pour s’en sortir et ne pas arriver à des extrêmes. L’auteur nous montre aussi l’importance de la communication. Bien des malentendus auraient pu être évités dans cette histoire. 

Mais cela reste un shojo, avec les codes du shojo. Cette série est donc très agréable à lire, pas lourde du tout, alors que le sujet n’est quand même pas forcément évident. J’ai trouvé qu’Ayumi, en tant qu’Uminé, est un personnage formidable, qui gère bien les choses. De mignonne et avec des amies fidèles, elle passe dans un corps moqué, répudiée de tous. Mais grâce à une super personnalité emprunte de gentillesse, elle réussit à s’en sortir avec l’aide de son ami Kaga.

Les dessins sont beaux, ce qui n’enlève rien à l’histoire, au contraire. C’est encore plus agréable à lire 🙂

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup apprécié cette petite série fantastique qu’est Rouge Éclipse, et vous conseille de la découvrir! 🙂