BD & Mangas, Livre, Manga, mangas

My Hero Academia

Dans un monde où 80 % de la population possède un super‑pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super‑vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole.
Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir…
Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

 1076687585_l

My Hero Academia est un shonen écrit par Köhei Horikoshi. Il connait un succès certain au Japon, de même qu’en France, où il est publié par Ki-Oon. 

Izuku Midoriya est un garçon ce qui a de plus normal. Et c’est bien le problème. Car le monde a bien changé : plus de 80% de la population est désormais doté de pouvoirs et le Japon est peuplé de super-héros. Mais les plus grands super-héros ont fait des études pour le devenir. Les meilleurs viennent de Yuei, très réputée. Oui mais voilà, l’université n’est pas ouverte aux gens normaux. Izuku va toutefois s’accrocher à son rêve, jusqu’à ce jour où il va rencontrer All Might, le plus grand des super-héros…

Si j’ai commencé ce manga, c’est surtout par curiosité. L’histoire me plaisait bien et m’a surtout pas mal intriguée. Pour une fois qu’être humain est quelque chose d’anormal, et être super héros quelque chose de normal, on est en droit d’être curieux de voir ce que l’auteur a pu faire de ce point de départ.

Et pour ma part, j’ai beaucoup aimé ! Car Izuku est un garçon qui s’accroche à ses rêves (devenir le plus grand des supers-héros), et même s’il bénéficie de pas mal de chance, il se donne les moyens de les accomplir. Même si cela doit lui faire mal, aussi bien physiquement que mentalement. C’est un personnage assez attachant, et heureusement, étant donné que c’est lui le héros. Parfois, il fait tout de même un peu pitié, mais sa force de caractère et sa volonté sont tout à son honneur.
Brimé par ses camarades qui se moquent de lui car il n’a pas de pouvoirs, tout est fait pour qu’il abandonne ses rêves. Pourtant, sa rencontre avec All Might va tout changer : celui-ci va lui offrir son pouvoir, le One-for-All. C’est le début pour Izuku de quelque chose de nouveau, qui va changer sa vie à jamais.

J’ai aussi apprécié le personnage de All Might, qui se révèle être un héros tout maigre lorsqu’il n’utilise pas ses pouvoirs et surtout très cynique et plutôt drôle. Il va entrainer Izuku jusqu’à ses dernières forces, mais sous ses airs de fou, il sait ce qu’il fait. 

Le manga est plutôt fourni côté dialogues, mais cela pose de bonnes bases pour la suite : l’histoire n’en est que plus crédible, et on ne s’ennuie pas une seconde, comme dans One-Punch Man
De même, les illustrations sont bien exécutées, largement lisibles par tout le monde. Il n’y a pas trop de violence, ce qui est appréciable, même si il y a bien évidemment des scènes de combats épiques 🙂

Publicités

3 thoughts on “My Hero Academia”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s