Livre, Roman ado

Red Queen

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

red-queen,-tome-1-576564-250-400

Royaume de Norta. La société dans laquelle vit Mare Barrow est divisée en deux catégories. D’un côté les Argents, les nobles qui obtiennent tout ce qu’ils veulent, et de l’autre, les Rouges, les pauvres qui ont du mal à survivre, et que l’on envoie au front. Mare fait partie de cette seconde catégorie. C’est une voleuse de 17 ans dont la vie est loin d’être facile. Sauf qu’un jour, elle tente de voler la mauvaise personne… Le prince héritier Cal. Commence alors pour Mare une vie à laquelle elle ne s’attendait pas : une vie à la cour royale, où tout n’est que faux-semblants et trahisons.

Red Queen est le premier tome d’une saga écrite par Victoria Aveyard. L’auteur a su créer un vrai univers, riche, plein de surprises. D’un côté la population qui tente de survivre par tous les moyens, alors que l’on envoie les adolescents et les adultes à la guerre. De l’autre côté, un monde fait de richesses, mais où tout semble empoisonné : ils se font la guerre entre eux, prêts à prendre le pouvoir dès qu’il y en a un qui trébuche.
Ce roman ressemble toutefois à un mélange d’Hunger Games, de La sélection ou encore de Red Rising. Cela ne m’a toutefois pas vraiment dérangée, même si cela est perturbant par moment. 

Mare est un personnage plutôt fort. Elle se retrouve plongée de force dans un univers qui n’est pas le sien. Rouge avec des pouvoirs parmi les Argents, elle tente de se faire une place alors que les conflits entre les deux groupes montent de plus en plus, notamment avec l’apparition de la Garde Ecarlate. Elle peut cependant compter sur le soutien de Maven, le second prince, à qui elle est fiancée de force.
J’ai toutefois trouvé que les autres personnages n’étaient pas assez travaillés. Ils sont plutôt insipides, les méchants pas assez méchants (sauf la reine peut-être), les princes sont sans vrai charisme, et j’attends de voir plus de la Garde Ecarlate… Bref, moyen.

J’ai bien aimé ce roman, mais sans plus. Contrairement à Mare, il n’a pas fait des étincelles. Le début est pas mal, le milieu un peu creux. Seule la fin est réussie : c’est là que se concentre toute l’action, tout ce qui est intéressant, et tout ce que l’on attendait depuis 200 pages. N’importe qui peut trahir n’importe qui. Je n’ai pas été totalement surprise par cette fin toutefois, la voyant arriver « grosse comme une maison ».
Ce roman reste bien écrit, mais le style n’a rien de particulier, rien d’absolument remarquable.

Je vais lire le tome 2, Glass Sword, mais ce ne sera sans doute pas une des mes lectures prioritaires ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s