Tourisme, Voyage

Chalucet, ses ruines majestueuses…

Le sentier, les ruines de Chalucet, vus et revus ? Toujours pareils ? C’est un peu ce que je me disais aussi. Mais ça c’était avant. Avant d’y retourner me balader cet été. D’abord, comme ça faisait quelques années que je n’avais pas mis les pieds sur le site de ce château en ruine, j’ai vu des endroits qui étaient fermés lors de ma dernière visite. Et là, quasi révélation : il fallait quand même être un peu sportif pour vivre à l’époque. Aller jusqu’aux caves du bas castrum et à la tour Jeannette, ah ah, quelle blague ! Bon, ça grimpe un peu et le glouglou de la rivière semble de plus en plus loin pas après pas, mais bon. La tour Jeannette, d’ailleurs, dans mon souvenir, n’était pas approchable de trop près. Maintenant, on peut grimper tout en haut (et se prendre pour les rois du monde…). Bon évidemment, quand on n’aime pas les escaliers ajourés, c’est plus compliqué bien sûr. Mais en haut, un beau panorama attend le courageux, c’est pas du cadeau, ça ?

IMG_1271
La tour Jeannette

Pour tout vous dire, c’est après que j’ai un peu souffert, en grimpant les « escaliers » qui mènent tout en haut. C’est que ça grimpe vraiment dans la dernière partie. Mais là aussi, me voilà récompensée : j’ai découvert le château haut. Mais quand même, quelle idée d’aller installer un château tout là-haut, avec chevaux, carrioles et tout le toutim ? Bon sang mais c’est bien sûr! Vous ne voyez pas ? Chalucet, forteresse (fort bien positionnée, soit dit en passant, sur une hauteur, près de l’eau, avec du bois, près de Limoges mais pas trop), le Moyen-Age, l’époque moderne, la vilaine mésentente entre l’Angleterre et la France (Richard Coeur de Lion, le château de Châlus, ça ne vous dit rien ?), le vicomte de Limoges puis les guerres de religion, tout ça tout ça…

Ah, ça se mélange un peu dans votre cerveau? Bon, j’ai pour vous une solution, en plus de la lecture de deux-trois livres d’histoire locale : la réalité augmentée. Oui oui, comme dans Pokémon Go, mais là, c’est bien de Chalucet que je vous parle. D’ailleurs l’appli qui permet de découvrir l’histoire du site et à quoi ressemblait Chalucet grâce à un bon curseur et à des dessins est sortie avant Pokémon Go. Ils sont fort quand même ces Haut-Viennois ! Mais, je m’égare. Non ?

thumb_IMG_1273_1024
La réalité augmentée

Bon, toujours est-il que me balader dans les ruines avec mon téléphone, j’ai trouvé que ce n’était pas si idiot que ça. Et puis pour en savoir encore plus, il suffit de faire la visite guidée, avec un vrai guide, qui emmène les gens – il faut le savoir quand même – dans des endroits où ne va pas l’appli. Dans les caves par exemple. Brrr…

IMG_1269
L’entrée des caves…

Finalement, j’ai été fort contente de mon après-midi. Je me suis rendue compte qu’il y avait plein de choses que je ne connaissais pas sur Chalucet, dont certaines parties n’ont pas été accessibles au public pendant pas mal d’années (*). Pour la bonne cause : il faut dire que comme plein de gens, je préfère visiter des ruines sans me prendre deux-trois pierres sur le crâne ni m’entortiller dans les ronces… J’aime un minimum le confort voyez-vous. Alors, prêts ? Un petit conseil avant de partir : oubliez les tongs, les espadrilles et les sandales, troquez-les contre des baskets ou, mieux, des chaussures de rando. Je vous l’ai dit : Chalucet était une forteresse, pas un parc de loisirs et embrasser le paysage de là-haut, ça se mérite ! 🙂

Comment on y va? Facile : vous envoyez les données vers votre téléphone et vous vous laissez guider par la douce voix de votre GPS intégré. Ou facile : depuis Limoges, prenez la direction Saint-Yrieix-la-Perche, allez jusqu’au Vigen, tournez en direction de Saint-Jean-Ligoure, c’est fléché Château de Chalucet; depuis le sud, allez jusqu’à Pierre-Buffière, et suivez Château de Chalucet. Vous ne pouvez pas vous tromper, il n’y en a qu’un.

Combien ça coûte? Rien, nada, si vous prenez l’option visite libre, avec ou sans appli (pour l’appli, comme il n’y a pas franchement de réseau à Chalucet, je vous conseille de la télécharger avant, histoire de ne pas stationner bêtement devant le premier panneau, placé à droite de l’entrée de la Maison d’accueil). 5 euros si vous prenez l’option guide (franchement pas cher, et encore, ça, c’est le plein tarif). Pour info, le dernier départ est à 16 h 30. Et re-pour info, le site appartient au conseil départemental de la Haute-Vienne depuis 1996 (* plus d’infos sur http://www.chalucet.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s