Documentaire, Livre

Game of thrones : les stratégies des 7 royaumes appliquées à la vie professionnelle

Surtout ne croyez pas que Game of thrones soit une histoire à mille lieues du monde des affaires : le Conseil restreint est une quasi-réplique des conseils d’administration actuels, les Marcheurs Blancs sont la menace rampante qui met en danger votre entreprise et Margaery Tyrell est cette ingénue fraîchement embauchée que vous ne pouvez plus ignorer…

Game of thrones management

Allez, avouez-le, il y a bien des jours où vous vient comme une petite envie de traiter un ou deux de vos collègues façon Game of thrones, non ? Bon, restons calmes et adoptons une attitude professionnelle et raisonnable. Il ne s’agit pas de trucider qui que ce soit, mais de transposer. Mais oui, transposer. Votre patron, c’est plutôt un Tywin Lannister ou une Daenerys Targaryen ? Non, ne ricanez pas. C’est ce que j’ai d’abord fait en lisant la quatrième de couv’ de Game of thrones : les stratégies des 7 royaumes appliquées à la vie professionnelle. J’avais tort.

Dès le premier chapitre, je me suis dit que transposer le médiéval/fantastique Game of thrones dans le monde du travail d’aujourd’hui, ce n’est finalement pas du tout une idée absurde. Parce que finalement, entre une Queen of the Andals (on vous épargnera les autres titres de Daenerys) Mother of dragons et un chef de service mère-poule, quelle est la différence ? Si on excepte les nombreux (et pas franchement jolis-jolis) dégâts collatéraux que compte la série, au fond, il n’y en pas vraiment, de différence. Les deux, la Mother of dragons et la mère-poule, fonctionnent sur le modèle du leader qui sert : son peuple pour Daenerys, ses subordonnés pour le chef.

Tim Phillips et Rebecca Clare, les deux auteurs de Game of thrones : les stratégies des 7 royaumes appliquées à la vie professionnelle, connaissent visiblement bien la série. A part eux, qui aurait pensé à comparer Steve Jobs et Tywin Lannister ? Ou à écrire un chapitre sur la nécessité de ne faire confiance à personne dans son entreprise en évoquant le complexe Petyr Baelish ? A rappeler qu’affaires et plaisir ne font pas bon ménage en se basant sur le couple Jon Snow/Ygritte ?

Bon, certes, tous les livres sur le management disent un peu la même chose et donnent tous un peu les mêmes conseils, mais là, en prime, nous voilà avec un Game of thrones décortiqué sous un angle nouveau et des exemples qui parlent mieux qu’un long discours. Ça peut servir. Et s’il vous prend soudain l’envie de jeter un de vos collègues par la fenêtre ou de jouer de l’arbalète en voyant passer au loin votre DRH, rappelez-vous : c’est interdit dans la vraie vie… Transposez. Et qui sait, peut-être un jour serez vous le roi dans votre entreprise ? 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s