Série télé, Séries TV & Films

Shadowhunters, saison 1

Dans le New York contemporain, les humains ne se doutent pas des forces démoniaques qui s’affrontent sous leurs yeux. Parmi eux, Clary Fray découvre le jour de ses 18 ans qu’elle n’est pas une adolescente comme les autres. Dotée de certains pouvoirs qu’elle ne maîtrise pas encore, la jeune femme est brutalement propulsée vers le côté obscur de notre monde, dans lequel des Chasseurs d’Ombres combattent des créatures maléfiques. En s’alliant aux autres Chasseurs, Clary accomplit sa destinée, tout en allant de révélation en révélation.

shadowhunters

Ça y est ! La première saison de Shadowhunters est terminée ! Bilan 🙂

Shadowhunters est l’adaptation de l’oeuvre du même nom de Cassandra Clare. En France, la saga est sortie sous le nom de La Cité des Ténèbres. J’avoue, je me suis arrêtée au deuxième tome, mais plutôt par flemme, car j’aime beaucoup.

La saga a déjà été adaptée au cinéma, mais ça a plutôt été un flop qu’autre chose. Il faut voir ce qu’ils avaient fait du livre… Donc, après l’adaptation mitigée en film, j’ai longtemps hésité à regarder la série. Les affiches ne m’ont pas trop donné envie, trop de couleurs, de mauvaise qualité, un peu kitch (à l’image de celle ci-dessus). Mais bon, je suis curieuse, donc je me suis lancée ! 🙂

J’ai accroché aux premiers épisodes, à ma plus grande surprise ! Mais ça, c’est parce que je suis un public facile parfois 😛
Parce que bon, quand on regarde le jeu des acteurs, c’est pas ça… L’actrice Katherine McNamara joue comme ses pieds, ce qui est un peu dommage quand on est le personnage principal… Du coup, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher à son personnage qu’elle rend gauche et nian-nian. De même, pour Matthew Daddario : il a un charme certain, mais est raide comme un piquet ! Sa manière de parler m’a dérangé et m’a rendu le personnage antipathique, alors que je l’aime bien dans le roman.
Pour moi, seuls quelques acteurs principaux tirent leur épingle du jeu :
– Dominic Sherwood (vu dans le pas terrible Vampire Academy) est plutôt classe en Jace, il incarne bien le personnage, alors qu’il n’est quand même pas simple au départ.
– Alberto Rosende est très drôle en tant que Simon, le meilleur ami de Clary qui, au départ, ne comprend rien à ce qui se passe.
– Emeraude Toubia, c’est l’atout charme de la série : belle, elle incarne Lizzie, personnage de caractère que l’on aimerait avoir comme amie.
– Harry Shum Jr. incarne l’un des personnages emblématiques et charismatiques de la série, Magnus Bane, le sorcier : il s’en sort plutôt bien, et campe un personnage convaincant.

Au départ, plus les épisodes sortaient, au fur et à mesure des premières semaines, plus j’étais impatiente de voir la suite. Comme quoi, la chaine ABC Family a, pour moi, plutôt réussi son pari, sur le début de la première saison. Les épisodes restent toutefois inégaux vers le milieu et la fin, ce qui est dommage. La fin est bien faite, on sent que certaines choses vont changer dans la saison 2, mais ce n’est pas l’excitation comme dans certaines autres séries. 

On reprend en gros ce qu’il se passe dans le bouquin. Les choses vont parfois un peu vite, mais cela reste plus ou moins fidèle à l’oeuvre de Cassandra Clare, et c’est bien tout ce que l’on demande à la série !

Je suis donc plutôt convaincue par cette première saison, même si elle reste imparfaite et clairement destinée à un public de fans et d’ados ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s