Livre, Roman

Archer’s Voice

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. 

Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

archer-s-voice-727137-250-400

Tout d’abord, je remercie Babelio et Hugo&Cie pour ce roman reçu dans le cadre de la masse critique de janvier. C’était LE roman que je voulais par dessus tout parmi tous ceux que j’avais sélectionnés. J’ai donc été ravie d’apprendre que j’allais le recevoir en avant-première, surtout après les éloges que j’avais lus sur la toile.

Archer’s Voice, c’est la rencontre bouleversante de deux êtres brisés. Ils vont s’aider, s’aimer, pour mieux se reconstruire et faire face aux malheurs de la vie. Une rencontre qui va leur permettre de se révéler au monde, pour mieux l’appréhender.

Bree est un personnage adorable, pas mauvais pour un sou. Elle est gentille, adorable, et tout le monde semble l’adorer. Elle vit des choses assez dures, comme on l’apprend pendant une partie du roman, et c’est pourquoi elle vient s’installer à Pelion, petite ville paumée du Maine. Pour elle, c’est un vrai coup de foudre pour cette petite bourgade bordée par un lac. Et le fait de rencontrer l’étrange Archer ne va pas la faire changer d’avis.
Car ce coup de foudre, il est aussi pour Archer, magnifique jeune homme de 23 ans, que la vie n’a pas épargné. La vie d’Archer a jusque là été très dure, remplie d’horreurs. Muet suite à une blessure grave à la gorge, il n’arrive pas à communiquer avec le reste du monde duquel il a fini par se détacher en travaillant d’arrache-pied. Mais l’arrivée de Bree va tout changer pour lui.

J’ai beaucoup aimé ce roman, je ne peux pas vous le cacher. Comment ne pas tomber amoureuse de personnages aussi attachants, avec un coeur en or ? Toutefois, ce n’est pas un coup de coeur pour moi. J’ai certes trouvé ce roman très beau, très émouvant (la fin !), mais l’écriture du début est un peu raide à mon goût. Heureusement que cela passe après !
Mais ce qui a surtout gâché ma lecture, ce sont les coquilles, trop nombreuses. Il manque des mots, certains mots ne sont pas les bons, et surtout les conversations en italique ne sont pas toujours où il faut (les dialogues en italique sont les dialogues entre Bree et Archer, en langue des signes). Bref, ça gâche un peu la lecture…

L’intérêt de ce roman, c’est de connaitre l’histoire d’Archer, et on en apprend plus tout au long du roman, petit à petit, pour finir en apothéose ! Et quelle apothéose : un truc qui retourne notre petit coeur de lecteur. Archer est un personnage attachant, ce qui n’en est que plus « émotionnant ».
Bree, quant à elle, a aussi une histoire touchante. Elle veut paraître forte face aux autres, mais souvent, elle craque, chez elle, quand personne ne peut le voir, sauf sa petit chienne Phoebe. Elle a ses faiblesses, mais c’est un personnage foncièrement bon.

Sinon, j’ai trouvé l’histoire de Bree et d’Archer magnifique. C’est un roman à plusieurs voix, avec en grande majorité la vision des choses de Bree, et quelques chapitres du point de vue d’Archer (petit et grand). Les deux personnages principaux sont beaux, émouvants, touchants. Il n’y a pas une once de méchanceté en eux, surtout pas après ce qu’ils ont vécu l’un et l’autre. 
Ils sont entourés de gens pour la plupart aimants. Il y en a toutefois deux qui sortent de ce cadre de douceur : Travis, le cousin d’Archer, qui tente de gâcher la relation Bree/Archer, et Victoria Hale, tante de Archer, et maire de la ville, qui lui voue une haine sans limite. Je les ai trouvés mesquins et calculateurs, en total décalage avec le bonheur que vivent nos deux héros. Cela pimente le roman et perturbe l’ordre établi de cette petite ville tranquille.

C’est un roman que je vous conseille : il va vous retourner le coeur, vous donner des papillons dans le ventre… bref vous donner toute une palette d’émotions 🙂

Le roman sort aujourd’hui en magasin !

Publicités

1 thought on “Archer’s Voice”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s