BD, BD & Mangas

Ash, tome 1 & 2

1850. Royaume de Bohème. Ash est libérée d’une prison souterraine où elle croupit depuis quatre siècles. 

Qui est-elle et pourquoi a-t-elle été enfermée ?

La seule chose dont la jeune fille soit sûre, c’est que son origine est intimement liée à un secret très convoité : celui de la vie éternelle… 

      Couv_112225 ash---anguis-seductor-hominum,-tome-2---faust-272718

Je vous ai déjà parlé de mes lectures de Magda Ikklepotts, BD que j’adore. C’est donc avec un certain plaisir que j’ai découvert que François Debois et Krystel avaient déjà collaboré sur une autre bande dessinée, ASH. Il s’agit d’un diptyque que je me suis empressée de lire ! 🙂

Pourquoi ASH ? C’est tout simplement l’acronyme de Anguis Seductor Hominum, aussi titre du premier tome.
On est en 1850, dans le royaume de Bohême. Faust, alchimiste, veut libérer Ash, une jeune fille enfermée depuis quatre siècles dans un cimetière oublié de tous. Mais pourquoi donc ?  On va le découvrir tout au long de la lecture du premier tome. Car même avec une bouille aussi mignonne qu’est la sienne, on sent qu’Ash est quelqu’un de spécial. Elle-même le sait, mais elle ne s’en souvient pas. La preuve en est avec tout ceux dont elle croise le chemin : ils la convoitent tous, voulant l’utiliser à des fins pas toujours très catholiques. Il n’y a qu’un groupe d’enfants voleurs (façon Oliver Twist) rencontrés dans la rue qui va vraiment l’aider.

J’ai beaucoup aimé ce diptyque, et n’ai pas du tout été déçue ! J’ai retrouvé l’originalité de l’histoire et la splendeur des dessins que j’avais tant aimées dans Magda Ikklepotts.

Cette BD s’adresse à un public plus adulte, car l’histoire est un peu plus complexe, et beaucoup plus sombre. On a droit à un mélange de steampunk, d’alchimie, de complots et de religion… le tout est décapant.

On a un panel de personnages aussi beaux que cruels, chacun plus égoïstes les uns que les autres. Ils ne servent que leurs propres intérêts. Faust, Kamila, les gens de l’Eglise… tous sont finalement égaux sur ce plan là. Et bien évidemment, Ash est au milieu de tout ça, pouvant aider certains, et effrayant les autres.
Des liens vont toutefois se lier entre les différents personnages de cette histoire, certains auxquel on ne s’attendait pas ! Des alliances inédites voient alors le jour…

Si l’histoire de François Debois est riche et originale, elle ne serait pas grand chose sans les dessins magnifiques de Krystel. La colorisation est superbe, les dessins façons manga attirent l’oeil, les décors sont somptueux, on a des jeux de lumières…  ces dessins donnent vie à une histoire qui nous happe ! Ils amènent une dose de fantastique, de mystère, de gothique qui nous plonge dans Prague, en plein XIXe siècle 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s