Livre, Roman

Ancestral

Histoire de bien commencer la saison, le Mortefilis a décidé d’envahir la Nouvelle Angleterre. Ça tombe bien, avec la disparition de Raphael, repousser une armée de redoutables vampires était tout ce dont j’avais besoin ! Malgré mon inquiétude et une situation plus que critique, je me dois d’organiser la défense de notre territoire. Et croyez-moi, il va falloir la jouer serré !

rebecca-kean,-tome-4---ancestral-3455072

Ce quatrième tome suit directement ce qu’il se passe à la fin du trois : l’armée du Mortefilis est sur le point d’attaquer le clan des vampires du Vermont. Raphael a confié à Rebecca le soin de s’occuper de son clan pendant son absence… et les choses sont sur le point de se gâter ! Mais ce n’est pas tout : un serial killer traine dans le coin et est des plus redoutable et mystérieux. Rebecca ne sait donc plus trop où donner de la tête ! Qui aurait cru que le Vermont puisse être aussi mouvementé ? 

J’ai mis un peu de temps à rentrer dans ce quatrième tome. Du coup, pendant un tiers du roman, je me suis ennuyée, je n’étais pas en phase avec les personnages, avec ce qu’ils disaient et ce qu’ils faisaient. Pourtant, Cassandra O’Donnell n’a rien changé de ce qui fait le succès de sa saga : de l’action, beaucoup de bagarres, beaucoup d’humour et des enquêtes.

Mis à part ce petit moment de faiblesse, j’ai beaucoup aimé ce tome, tout comme les précédents. 
Rebecca est un personnage assez passionnant : elle ne cesse d’évoluer et donc ne cesse de nous surprendre. Alors que dans le premier tome de la saga, c’est une tueuse de sang froid, désormais, elle fait preuve d’émotions et d’attentions envers les gens qu’elle côtoie. Des gens qu’elle aime.

On retrouve dans ce tome la structuration à laquelle l’auteur nous a habitués : une enquête sanglante que doit résoudre notre sorcière de guerre préférée. Cette fois-ci, on se retrouve dans le clan des muteurs (métamorphes).
Et bien évidemment, on retrouve l’écriture pétillante de Cassandra O’Donnell. J’adore toujours autant les joutes verbales et les dialogues piquants. J’adore aussi l’univers qu’elle a créé, et c’est toujours un plaisir de retrouver ses romans. Elle nous parle de créatures auxquelles on n’est pas forcément habitué. Et les liens qu’elle crée entre les personnages sont plutôt géniaux.

C’est passionnant, c’est palpitant et la fin est juste dingue ! Bref, j’avais mal commencé ce tome, mais pour au final ne pas être déçue du tout. Je m’attaque de ce pas au tome suivant 🙂

***

L’auteur a écrit deux chapitres qui se passent entre le tome 4 et le tome 5. Il s’agit de dialogues croustillants entre Leonora, la fille de Rebecca Kean, et William, Alpha du clan des loups-garou, futur chef :

Rebecca Kean, tome 4.5, chapitre inédit n°1

Rebecca Kean, tome 4.5, chapitre inédit n°2

Publicités

3 thoughts on “Ancestral”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s