Coup de Coeur, Livre, Roman

Ugly Love

Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n’est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n’a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d’attaches, simplement la passion… Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, ne pas espérer de futur. Cependant, ils vont vite comprendre que le coeur ne suit pas d’autres règles que les siennes. L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?

ob_974e08_ugly-love-687246

Quand je vois des avis aussi positifs sur un roman comme Ugly Love, je me méfie. Car j’ai été déçue plus d’une fois sur des romans que les gens ont encensés… Sauf que là, c’est Colleen Hoover. Et que Colleen Hoover est une auteur géniale (Hopeless en est la preuve).
Et pour Ugly Love, je n’ai pas le moins du monde été déçue, bien au contraire ! J’ai adoré ce roman, qui m’a à la fois dérangée et fait rêver, bien loin de la noirceur de ces derniers jours.

Le pitch de départ est assez simple : Tate va habiter chez son frère le temps de trouver un appartement bien à elle. Elle continue ses études de médecine, tout en jouant les infirmières les week-end. Sauf que voilà, son frère, pilote, a des amis vraiment beaux et très sympas. Tout est beau, tout est rose. Bon pas de quoi tomber en pâmoison, c’est un peu du déjà-vu de ce côté là. Oui mais… on se rend compte que l’histoire traitée est assez compliquée. Sauf que l’on ne s’en rend pas compte tout de suite.

Ugly Love est un roman qui m’a plus d’une fois émue aux larmes et qui m’a mis des coups au coeur. L’émotion des personnages est centrale. Elle devient presque un personnage en tant que tel, et c’est ce qui fait la force du roman de Colleen Hoover.

J’ai aimé la mise en page du livre : d’un côté on a Tate, aujourd’hui. D’un autre côté, on a Miles, il y a 6 ans, qui rencontre Rachel. Pendant tout le roman, on sent qu’il y a quelque chose qui va mal finir dans cette histoire, ou que quelque chose s’est déjà mal passé. Mais quoi ?
L’histoire de Miles monte crescendo. Il est touchant, il est détestable, il cache quelque chose. Cette histoire là compte autant que celle de Tate, qui tombe amoureuse d’un homme qui est incapable de l’aimer comme elle le fait. C’est rare que les deux voix d’un roman soit du même niveau.

Les deux personnages principaux veulent montrer qu’ils sont forts. Mais lorsque Tate gratte la surface du mur que s’est construit le jeune homme, il se referme comme une huitre. On ne sait pas ce qu’il cache, mais on sent que c’est quelque chose de grave… Il n’est plus le garçon de 18 ans heureux que l’on voit lorsque c’est lui le narrateur, et n’a presque plus rien en rapport avec lui. L’auteur réussit un coup de maitre à ce niveau là : Miles était un garçon heureux, qui aimait la vie, les gens, et ça se sent sur certains chapitres. Il est désormais tout l’opposé : renfermé, incapable d’aimer.
Les actions de Miles ne font que détruire Tate. Tate est un personnage plutôt transparent, mais qui apporte une dose de fraicheur dans un roman qui en a bien besoin. Elle n’a pas grand chose à cacher : pas de passé trouble. Son seul problème, c’est qu’elle tombe amoureuse d’un garçon incapable de l’aimer comme elle l’aime.

La relation de Miles et Tate, bien que pas toujours au beau fixe, est reposante après avoir lu les trois premiers tomes d’After 😉 Les chamailleries d’Hardin et Tessa sont assez épuisantes en fait. Les personnages de Colleen Hoover sont plus réfléchis, plus travaillés, moins adolescents. Miles n’a pas envie de s’embarquer (quand on est pilote de ligne, c’est quand même drôle 😛 ) dans une relation après ce qu’il a vécu il y a 6 ans. Mais qu’a-t’il vécu il y a 6 ans ? On se pose la question tout au long du roman. Et quand la réponse est venue, mon petit coeur s’est serré fort.

La plume de l’auteur est magnifique, certaines phrases sont tellement belles qu’elles nous émeuvent ! On a envie de les noter pour les garder non loin de soi, pour les moments où ça ne va pas. C’est un roman bourré d’émotions fortes, touchant, qui ne peut laisser personne indifférent.

Publicités

1 thought on “Ugly Love”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s