Documentaire, Livre

Islam de France, l’An I

Il ne faut pas faire d’amalgame entre l’islam, religion pacifique, et ceux qui tuent en son nom : c’est une chose entendue. Mais sait-on vraiment pourquoi ? Que dit l’islam sur la vie sociale, les relations avec les autres civilisations et, au-delà, sur la liberté de penser et d’agir ? Quelles sont, dans son histoire, les sources de l’errance de sa minorité folle ?
Mohamed Bajrafil, théologien et universitaire, ouvre ici l’ensemble des dossiers, pour traiter les maux contemporains à leur racine. 

couverture-livre1

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’un documentaire. Il s’agit d’Islam de France, l’An I, de Mohamed Bajrafil, un livre loin de mes lectures habituelles, lu dans le cadre de la Masse Critique de Babelio.

C’est un livre qui ne pourrait pas être plus dans l’actualité. Je l’avais mis dans ma liste Babelio surtout par curiosité. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi fin, et aussi facile d’accès. Il est facile de se perdre dans ce genre de sujet, ce que l’auteur n’a pas fait.

« Nous pouvons être pleinement musulmans et pleinement français, et ce, non par cette sorte de bonne volonté vague à laquelle trop de soi-disant représentants de l’islam de France nous appellent, mais au nom des principes les plus solidement établis de l’islam. (…) Nous sommes laïques et musulmans. Nous sommes laïques parce que musulmans ».
Cet islam, c’est celui que décrit Mohamed Bajrafil dans Islam de France, l’an I, dont est extraite cette phrase. 
J’ai accroché dès la première ligne à l’écriture de ce livre. L’auteur, professeur d’université à Paris et imam d’Ivry-sur-Seine, écrit très bien. Et ce qu’il dit est très intéressant. Islam de France, l’an I évoque, au tout début du livre dans un chapitre intitulé avec humour « L’islam pour les nuls », une religion aux courants pluriels. C’est sans doute, pour qui ne connaît pas du tout l’islam, un condensé utile. J’ai aimé cette première partie, où il nous apprend/rappelle ce qu’est le vrai islam, celui du Coran, et non pas celui que l’on veut nous montrer à la télé. L’islam qui fait peur. 

Mohamed Bajrafil y décrit un islam qui est une école d’autonomie et non une religion obscurantiste. Un islam source de fraternité et non d’enfermement. Dans cet essai bien construit, rien n’est laissé de côté. Ni le malaise des jeunes des banlieues, ni le port du foulard. Ni le regard que portent les musulmans sur l’Occident, ni les efforts à faire de part et d’autre pour se rencontrer vraiment. 

Mohamed Bajrafil ne veut pas nous imposer quelque chose, mais nous amène à réfléchir sur l’actualité, à nous faire notre propre opinion. Il souhaite partager sa vision des choses, en toute simplicité.
Et comme l’auteur est docteur en linguistique, c’est aussi une « leçon de mots ». Au fil de l’ouvrage, on croise aussi Houellebecq, les Lumières, Jacques Chirac… 

Pour tous ceux qui veulent comprendre la France d’aujourd’hui et appréhender celle de demain.

Je recommande donc ce livre facile d’accès, pour tous ceux qui se posent des questions sur cette religion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s