BD, BD & Mangas, Livre

Alisik : Automne

Alisik se réveille une nuit dans un cimetière. Un peu effrayée, elle décide de s’enfuir au plus vite. Mais, rapidement, elle se rend compte qu’aucun vivant ne la voit. Et pour cause, Alisik est morte. Pire, elle est coincée entre enfer et paradis, en attente du jugement de Mr. Mortis, lequel tarde à venir. En attendant, elle et ses nouveaux amis, tous dans le même cas, vont devoir sauver le cimetière de la destruction. Pour cela, elle peut compter sur l’aide de Ruben, un jeune aveugle, seul vivant capable de l’entendre, et qui ne la laisse pas indifférente…

alisik-tome-1-automne

Voilà un moment que je souhaitais lire cette BD qui me faisait de l’oeil en librairie ! J’ai enfin pris le temps de la lire, et voici mon avis 🙂

Alisik est jeune fille avec une bouille de poupée tout à fait adorable. Un jour, elle se réveille dans un cercueil, habillée d’une magnifique robe blanche. Que fait-elle là ? Où est-elle ? Elle ne le sait pas. Mais les personnes étranges qui se trouvent auprès d’elle au moment de son réveil vont le lui révéler : elle est morte, et vient de se réveiller dans un cimetière. C’est un choc pour la jeune fille. Elle n’a aucun souvenir de ce qu’il s’est passé pour qu’une telle chose arrive.
Rapidement, elle se rend compte qu’elle est désormais invisible aux yeux des humains, mais elle s’obstine. Et c’est là qu’elle rencontre Ruben, aveugle qui peut l’entendre. Toutefois, une menace plane sur le petit cimetière…

C’est une bande-dessinée toute en délicatesse. On le constate rien qu’en regardant Alisik, ses grands yeux, ses joues rouges, sa petite bouche à la Betty Boop. Ce premier tome a un esprit très Tim Burtonien, façon Noces Funèbres, que j’adore. Les morts/post-mortem font de l’humour, ce qui rend les choses plutôt légères. On a là un groupe de joyeux lurons qui attendent M. Moort, celui qui décidera s’ils sont voués au Royaume de l’Ombre, lieu de tourments, ou non. Ces morts là ne sont donc pas encore tout a fait morts, coincés entre deux mondes. Les auteurs ont fait en sorte que l’ambiance ne soit pas plombée, et c’est une réussite.

J’adore le dessin qui est par moments un croisement entre le kawai et le gothique. Certains personnages pourraient sortir tout droit de l’imagination du célèbre réalisateur que j’ai cité plus haut. J’ai aussi aimé l’histoire d’Alisik, et là, c’est mon côté fleur bleue qui parle : les sentiments que ressent Alisik pour Ruben sont-ils voués à l’échec ? Argh ! J’ai envie de lire la suite pour savoir ! 😉

Envie de voir à quoi ressemble cet univers ? Voici la magnifique vidéo créée par Le Lombard 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s