Livre, Roman, Roman ado

In the end

 

 

Voilà trois mois qu’Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l’équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l’émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu’au jour où une voix lui parvient à travers l’oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger. Amy n’a pas le choix. Si elle veut sauver sa s?ur d’adoption, il va lui falloir se rendre à Fort Black, là où d’autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l’aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l’invasion des Floraes? Une vérité qui s’avère plus cauchemardesque encore qu’elle ne le croyait ! 

In the end

Après In the after, bienvenue dans In the end, le tome suivant (le second – et dernier).

Les Floraes sont toujours là, un peu partout, toujours aussi affamés et attirés par le moindre bruit vers des humains qui sont leur miam-miam favori. Des humains, il en reste encore. A New Hope, une colonie qui a trouvé un moyen de se protéger. A Fort Black, une ancienne prison dont les murs protègent des Floraes ceux qui sont à l’intérieur.

Après avoir quitté New Hope, sa mère tout juste retrouvée, son amie Kay et celle qu’elle considère comme sa soeur, Baby, Amy se retrouve à nouveau seule dans le monde extérieur, toujours aussi hostile. C’est son choix. Quelques mots dans son oreillette d’ancienne Gardienne de New Hope vont le remettre en question : Baby est aux mains du sinistre Docteur Reynolds. Direction Fort Black, à la recherche de Ken, qui selon Kay peut aider Amy à sauver Baby. Fort Black, qui est loin d’être un paradis, en particulier pour les filles.

Lequel de ces endroits, finalement, est le plus dangereux ? L’extérieur ? New Hope ? Fort Black ? A l’extérieur, il y a les Floraes, monstres dévoreurs de chair humaine. A New Hope, il y a le Docteur Reynolds, ses expériences, son cynisme et son manque d’humanité. Entre les murs de Fort Black, il y a la violence, qu’elle soit physique ou psychologique.

C’est là que se déroule la partie de l’histoire la moins originale de ce diptyque. J’ai préféré celle qui se déroule à l’extérieur et son suspens. Mais dans In the end, pour Amy en tout cas, tout est finalement, quel que soit le lieu, une question de survie. Alors si vous voulez savoir si elle survit à la fin – et si l’humanité a une chance – dévorez In the end. Une fois lancé(e), vous ne vous arrêterez plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s