Tourisme, Voyage

De retour !

Eh oui, ça y est, mon périple parisien est terminé. Ces deux jours et demi ont été assez denses, avec pas moins de trois visites d’expositions, et quelques petites autres choses.

 

1. L’exposition Game of Thrones

Mon voyage est prévu depuis trois mois environ. Depuis que j’ai mes places, en fait. Ça a été la croix et la bannière pour les avoir, ces places très demandées, et limitées, donc pas question de rater ça. L’exposition de seulement quatre jours se trouve au Carrousel du Louvre. Et miracle, il fait beau !
Une fois sur place, je montre patte-blanche. Les places avec la carte d’identité, puis la fouille des sacs. Bon, c’était prévu. Mais dommage pour les quelques fans venus voir l’expo sans places. Ils sont refoulés à l’entrée, où on leur dit qu’il fallait réserver sur internet, il y a quelques mois.

En arrivant, pas de file d’attente. Je m’amuse quand même à prendre les cordons, à zigzaguer. L’ambiance est bonne, tout le monde est content d’être là, ce qui est agréable. On me distribue des cartes postales des marcheurs blancs et de dragons dès l’entrée, ce qui est très appréciable. On se sent un peu comme des privilégiés.

L’expo en elle-même n’est pas très grande. Les objets issus de la série sont très beaux. On se rend compte de tout le travail accompli par les petites mains des costumiers. Tout est dans le détail, et on en prend plein les yeux.

IMG_1137
La couronne du plus détesté des rois du petit écran, Joffrey Baratheon 😉 (et derrière, la Main du Roi)
IMG_1134
Les détails sur la robe de mariée de Margaery Tyrell qui est encore plus belle en vrai 🙂
IMG_1129
Un des masques des Harpies… Juste impressionnant en vrai !

Il y a aussi les animations. On peut s’asseoir sur le trône, le vrai (bon, en plastique quand même 😉 ), éviter le feu brulant du dragon, ou encore monter sur le Mur, au moyen d’un casque 4D.

C’est très sympa comme expo ! Dommage qu’il n’y ait pas eu plus d’objets toutefois, même si ceux qui y étaient présentés étaient de qualité. Heureusement, il y avait la boutique, en fin (ou début) de parcours 🙂 Brienne et Sansa ont rejoint Jon Snow sur les rayons de ma bibliothèque.

IMG_1214

A la sortie, petite visite de la boutique du Louvre, que je n’avais pas fait la fois précédente. On y trouve des choses un peu chères mais pas mal. Une fois à la caisse la vendeuse m’a fait rire car elle a regardé mon sac griffé Game of Thrones, et m’a demandé si j’avais été à l’expo avec des yeux qui exprimaient la déception de ne pas avoir eu ses places.

2. L’exposition Osiris – Mystères engloutis d’Egypte

On n’en parle pas encore partout, mais Les mystères d’Osiris, la nouvelle expo temporaire de l’Institut du monde arabe, mérite vraiment le détour. Dès la première pièce, une gigantesque statue monopolise d’abord le regard. Regardez-la bien. De loin. De près. De côté. Et regardez autour d’elle. Ce naos reconstitué. Ces pierres… Dans cette pièce comme dans les autres, je découvre ce que tout visiteur peut voir : des pièces encore jamais vues sous nos contrées. Les unes proviennent de fouilles sous-marines, les autres ont été prêtées à l’Institut du monde arabe par le musée du Caire et celui d’Alexandrie. Si comme moi vous vous intéressez à l’Egypte ancienne, allez-y. Il y a vraiment des choses à voir, de la plus minuscule à la plus gigantesque et des choses à comprendre, à commencer par ce qu’étaient les Mystères d’Osiris.

IMG_1194

IMG_1179
Le taureau sacré Hapis… plus grand que moi et la plupart des gens ! (même si ça se voit sur la photo 😛 )

IMG_1166

Bon, le problème, c’est qu’à un moment, il faut sortir. Et comme l’heure de manger est déjà un peu passée, mon ventre me rappelle à l’ordre. Manger ? On va où ? Je mangerais bien au restaurant de l’Institut du monde arabe. Oui, mais, vu le monde qui se presse dans l’entrée… Bon, on sort. Et là, temps pourri, mais alors pourri ! Une brasserie ? Non, pas aujourd’hui. Et là ? Voyons la carte. Cuisine française traditionnelle. Il n’y a pas grand monde à l’intérieur. Juste une famille. La pluie redouble. Entrons. Une blanquette (servie dans une vraie cocotte), un boudin-purée maison agrémenté de vinaigre balsamique, une crème brûlée (avec vrai caramel) et une tatin plus tard (avec vraie crème dans laquelle on peut planter la cuillère), le resto est rempli, et mon ventre aussi. Comment s’appelle cet endroit délicieux à la déco à l’ancienne ? L’AOC. Je garde l’adresse.

IMG_1206
Promis, il n’est pas servi comme ça, c’est moi, affamée, qui l’ai écrasé avant de prendre la photo 😛
IMG_1207
Une magnifique (et très bonne) crème brûlée 🙂
IMG_0677
Une délicieuse tarte tatin faite maison… miam ! Avec de la crème fraiche… re-miam ! 😉

Après la visite de l’expo Osiris et ce moment de gastronomie authentique, direction Notre Dame, toujours sous une pluie battante. Le temps est insupportable, et il y a trop de monde pour faire la queue dehors. Donc direction la crypte de Notre Dame. On retrouve quelques pierres de fondations et des explications sur le passé de la ville de Paris. C’est un peu vieillot, mais intéressant. Et quand je ressors… il ne pleut plus. Alléluia ! 😉

Ensuite, direction la rue Charlot, rue totalement inconnue de moi. Pourquoi aller là-bas ? Je vous avais parlé du fait que je devais récupérer un livre des éditions Lumen dans notre belle capitale. Eh bien c’est chose faite 🙂 le livre 7 Secondes est en ma possession. J’ai cru ne jamais arriver tellement j’en avais marre du temps pluvieux et de l’humidité ambiante. De plus j’avais mal aux pieds (en calculant, dans la journée, j’ai marché environ 12km…). Mais un bon livre en cadeau et un accueil avec buffet de gâteaux, ça se mérite. 

IMG_0693

IMG_1211

3. L’exposition Tatoueurs tatoués

Petite visite de dernière minute au musée du Quai Branly. J’avais vu qu’il y avait cette expo mais j’avais oublié son existence… jusqu’à ce que je voie une affiche avec écrit « Derniers jours ». Elle n’était pas prévue dans mon programme, mais here I go ! Je me gare à côté du Palais de Tokyo sous une pluie battante (bah oui, l’été est fini), en face du musée, qui se trouve de l’autre côté de la Seine.

Bon, je vous avoue que je me suis un peu perdue au départ, vu que le panneau de l’expo temporaire était à l’envers 😉 Mais une fois sur place, j’ai trouvé l’exposition très intéressante. Au début, j’ai toutefois hésité entre vomir et rester fascinée. On trouve en effet des morceaux de peau humaine, et même un avant bras tout sec… Peu ragoutant donc.

IMG_0697
Voici un exemple de peaux humaines tatouées… Beurk beurk beurk >_<

Mais cela passe, et plus on avance dans l’expo, plus on est fasciné. On apprend à connaitre les débuts du tatouage (bien plus vieux que ce que l’on pense !), sa signification au fil du temps, dans les différents peuples.

IMG_0711

IMG_0699

J’ai beaucoup aimé (et je ne suis pas tatouée 😉 ) et vous la recommande ! C’est donc jusqu’au 16 octobre 2015 au musée du Quai Branly.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s