Livre, Roman

Un Mari Récalcitrant

– Ton fiancé sait-il à quel point tu peux être insolente dans l’intimité ?
– Non, mais moi je sais à quel point tu peux être mufle devant tout le monde, rétorqua Rosalie avec un sourire glacial.
Rosalie Charbrey ne parvient pas à y croire. Comment le duc de Langford, l’homme qui l’a séduite et abandonnée deux années plus tôt, ose-t-il se comporter d’une manière aussi odieuse ? Que cherche-t-il après tout ce temps ? À ruiner son bonheur et son prochain mariage avec le jeune et charmant vicomte d’Edgfield ? Bah, peu importe si ce débauché semble, pour une raison obscure, déterminé à lui rendre la vie impossible, Rosalie est fermement décidée, elle, à résister aussi bien à ses assauts qu’à gagner la guerre que « Sa Grâce » vient de lui déclarer…

un mari récalcitrant

Un Mari Récalcitrant est un second tome très différent du premier, que nous propose Cassandra O’Donnell. Et franchement, j’ai préféré celui-ci.

On suit cette fois Rosalie Charbrey qui a bien grandi depuis deux ans. C’est devenue une jeune fille de 21 ans accomplie, sachant jouer avec les codes de la société anglaise. Elle est désormais fiancée au vicomte d’Edgfield, un vrai gentleman, et doit se marier avec lui dans trois semaines.
Mais c’est sans compter sur le retour au pays du duc John Langford, qui fait douter et chavirer le coeur de la jeune fille. En effet, le duc est un débauché qui a compromis Rosalie, lorsqu’il séjournait au manoir Charbrey. Il ne s’attendait toutefois pas à tomber amoureux d’une Charbrey, et elle ne s’attendait pas à tomber amoureuse d’un homme comme lui…

J’avais un peu peur, au départ, de changer de personnage principal. J’avais beaucoup aimé l’impertinente Morgana Charbrey, tandis que Rosalie ne m’avait pas fait grand effet. A côté de sa soeur, elle semblait bien pâle. L’idée de génie de l’auteur, c’est de baser l’histoire deux ans plus tard. La jeune fille a eu le temps de grandir, et est devenue impertinente à sa façon : elle a la critique facile, l’esprit vif et aiguisé, lorsqu’elle n’est pas à un bal ou autre mondanité. Sauf que tout ça, elle le cache derrière un visage d’ange, et montre que c’est une demoiselle bien sous tous rapports. Pour beaucoup, elle est parfaite. Ce qu’elle est loin d’être. J’ai donc beaucoup aimé son personnage, à l’image de sa grande soeur Morgana et de leur tante Agatha, qui est à moitié folle.

Le roman est à la troisième personne, mais est tout de même à deux voix, étant donné que l’on suit les pensées de Rosalie et de Langford (il y a toutefois d’autres personnages par moments). Ce dernier revient à Londres après deux ans d’absence. Il laisse entendre à tout le monde qu’il était parti conquérir des femmes dans d’autres contrées. Ce qui est à la fois vrai et faux. En fait, il était en mission. Je n’en dirai pas plus 😉
Je dois avouer que je ne me souvenais pas du tout de son personnage, mais ce n’est pas un vrai souci, car on apprend à le connaitre au fur et à mesure de la lecture.

On retrouve avec lui un côté espionnage qui m’a fait penser à d’autres de mes lectures, et c’est sans doute une des parties que j’ai appréciées le plus du roman. Cet aspect n’était absolument pas présent dans le premier tome, et aurait peut-être pu être un peu plus poussé dans le second. Ce n’est toutefois pas facile avec un format de livre comme celui-ci, surtout que l’on attend aussi le côté romance historique. Ce côté-là est moins présent que dans le premier tome, l’auteur ayant privilégié l’humour. C’est donc très drôle, et j’ai bien ri au fil de la lecture.

L’écriture est toujours aussi dynamique, fluide, et certaines piques entre les personnages méritent la lecture. C’est frais, parfait pour l’été.
J’ai beaucoup aimé et attends la suite, avec cette fois Mary Charbrey – qui ressemble énormément à Morgana -, avec impatience ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s