BD & Mangas, Manga

Magical Girl Site

Aya Asagiri est une jeune fille malheureuse, harcelée au collège, frappée chez elle où l’attend tous les soirs un grand frère violent… Mais une nuit, alors qu’elle pense à se suicider, son ordinateur se connecte à un mystérieux site web, sur lequel un étrange personnage lui annonce qu’elle a été choisie pour devenir une Magical Girl ! Armée de sa baguette magique, elle va maintenant devoir choisir entre pardonner ou punir ceux qui lui ont fait du mal !!

magical-girl-site-1

Aya Asagiri n’est pas une jeune fille heureuse. Elle est harcelée et brimée au collège. Et même une fois rentrée à la maison, elle ne peut pas se détendre : son grand frère la frappe tous les soirs pour se détendre, car, selon ses dires, elle est là pour ça, afin que lui puisse évacuer la pression que lui font subir leurs parents.

Un soir, alors qu’elle est au bord de la rupture, un site web mystérieux apparait sur son ordinateur : elle a été choisie pour devenir une Magical Girl. Elle découvre alors une « baguette » qui va lui permettre soit de se venger, soit pas… 

Magical Girl Site est une série de mangas plus ou moins en lien avec Magical Girl of the End (du même auteur Kentarô Satô). On retrouve les Magical Girl, bien entendu, mais aussi la souffrance éprouvée et la violence subie par les personnages. Ces Magical Girl là sont très différentes de celles présentées dans les animés : elles ne pètent pas des paillettes, ne font pas de jolies chorégraphies scintillantes avec leur baguette, et ne sont pas irréprochables.

Aya est un personnage qui fait pitié, car elle n’a pas les moyens de se défendre : elle est petite, timide, et n’a aucune confiance en elle. Alors quand lui sont confiés les pouvoirs magiques de Magical Girl, elle ne sait trop quoi en faire. Il faut que Yatsumura, une autre Magical Girl, lui vienne en aide pour qu’elle sorte un peu de sa réserve.
Toutefois, ces pouvoirs sont à double tranchant, bien évidemment, et mieux vaut ne pas trop en abuser.

J’ai bien aimé le premier tome de Magical Girl Site, bien qu’il soit différent de l’autre série de Kentarô Satô. Il ressemble plus à un shojo dans sa présentation, mais reste quand même violent, et est donc classé dans les shonen. Il dénonce l’abus de la faiblesse d’autrui et la cruauté des jeunes – et plus généralement de la société – d’aujourd’hui. Il fait aussi réfléchir sur le bien fondé de la vengeance. On est donc bien loin des amourettes des mangas « pour fille ».
Le dessin est parfois minimaliste, parfois pas, mais il n’est pas trop désagréable. Il rend bien compte de la violence subie par les différents personnages, mais aussi de leur folie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s