BD, BD & Mangas

Magda Ikklepotts

Magda Ikklepotts possède le double-glyphe, ce qui pourrait faire d’elle une sorcière très puissante… À condition, bien sûr, que quelqu’un l’initie à la magie. En attendant, pour gagner sa vie, Magda utilise les quelques pouvoirs qu’elle maîtrise pour arnaquer les antiquaires, et s’amuser aussi un peu, tant qu’à faire. Mais lorsque des attentats perpétrés par une force surnaturelle se produisent, Magda n’a d’autre choix que de se jeter dans l’arène, au péril de sa vie…

magda-ikklepotts-t1-ankama

Magda Ikklepotts est une sorcière un peu particulière : elle est la seule à posséder des glyphes sur ses deux mains, le double-glyphe. Normalement, les sorciers ou sorcières n’ont des glyphes que sur une main, gauche ou droite, selon le sexe de la personne. Magda est donc un être exceptionnel parmi les siens.
Elle monte, avec Driss, un pote, des arnaques, en utilisant ses pouvoirs, jusqu’au jour où elle va se faire arrêter.

Magda vit parmi la population, qui est au courant de l’existence de ces êtres surnaturels. Il existe des opposants aux sorcières, voulant leur faire la chasse, comme à Salem. Surtout depuis qu’une sorcière a fait 157 victimes dans un train après avoir perpétré un attentat. Le climat est donc extrêmement tendu entre humains et sorciers.

Je ne m’attendais pas, en prenant cette BD, à trouver un univers aussi riche. C’est en fait un mélange de drame, de vengeance, d’enquête policière, ce qui ne se voit absolument pas sur la couverture, ni sur la 4e de couverture.

Magda est un personnage complexe, comprenant plusieurs facettes. Elle essaye de survivre dans un monde hostile, avec des gens qui ne lui veulent pas que du bien. Avec son visage d’ange, on pourrait presque lui donner le Bon Dieu sans confession, mais ses actions montrent que cette jeune fille est loin d’être une blanche colombe.
Elle fait équipe avec Maulincourt, l’inspecteur qui l’a arrêtée, qui semble dépassé par ce monde magique, et Milo, un personnage un peu mystérieux.

J’aime beaucoup le graphisme signé Krystel, alternant couleurs chaudes et couleurs froides. Les dessins sont un croisement entre BD et manga, ce que j’apprécie.

Je vous recommande donc cette très jolie BD de François Debois, très bien menée 🙂 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s