Roman, Roman ado

Wunderkind

Caius Strauss voit sa vie basculer le jour où Herr Spiegelmann lui offre une pièce d’argent. Sous ses yeux, apparaît un quartier inquiétant, près de Montmartre, appelé  » le Dent de Nuit « . Par une nuit d’orage, d’horribles créatures griffues surgissent dans sa chambre. Grâce à un homme en noir, Caius échappe de peu à la mort.
Il apprend bientôt qu’il est le Wunderkind, l’élu, et que des hommes sont prêts à donner leur vie pour le protéger…

WUNDERKIND_couv-

L’histoire de ce livre avait l’air pas mal, au vu de son résumé. Et puis sa couverture me plaisait bien…

Caïus Strauss, 14 ans, reçoit en cadeau une pièce en argent étrange, qui a tendance à revenir en poche une fois jetée. De quoi intriguer. Et puis il y a ces monstres hideux qui apparaissent dans la vie du garçon, qui jusque là était ce qu’il y a de plus normale.

Je ne pourrai pas vous en dire plus puisque que je n’ai pas été plus loin que la page 80. Pourquoi ? Tout simplement parce que je trouve l’écriture de l’auteur (ou du traducteur ?) tout à fait soporifique. Je me suis ennuyée pendant ces premiers chapitres, m’endormant à moitié dessus à chaque fois que je tentais d’en avancer la lecture… L’auteur se perd dans ses descriptions, qui sont du coup trop longues et pas très claires. De plus, on ne sait pas vraiment où on va, l’histoire piétine, et cela n’aide pas. On se sent exclu de l’histoire, car tous les personnages savent de quoi ils parlent, dans un univers qui leur est propre. Mais le lecteur lui, ne comprend pas vraiment.

Je n’ai pas aimé que l’histoire se passe à Paris de nos jours. Je m’attendais à quelque chose du style un peu « dark », comme promis en 4e de couverture. Quelque chose qui se déroule dans les bas-fonds d’un Paris ou d’un Londres du XIXe siècle ou du début du XXe par exemple. Déception de plus. Je n’ai absolument pas réussi à me projeter dans l’histoire.

De plus, je ne me suis pas du tout attachée aux personnages. Le héros est bof, trop jeune à mon goût, les autres personnages n’ont pas vraiment d’intérêt.

Je n’ai absolument rien trouvé d’époustouflant dans ce roman et suis plus que déçue. Bref, pour moi, c’est raté. Et dire qu’il y a un tome 2…

Autant j’avais adoré L’Epouvanteur, autant là… non.

Le Wunderkind, D’Andrea G. L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s