Roman, Roman ado

Les 100

Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.
Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d’elle, cette fille qu’il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
Face à un monde hostile où chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité…

d5541683295ac3ee5f876e629a5c9132

Les 100 est le premier roman de Kass Morgan. Il connait un certain succès puisqu’il a été adapté en série télé, qui porte le même nom.

L’histoire est divisé en quatre points de vue : on suit successivement Clarke, Wells, Bellamy et Glass. On découvre tout au long du roman qu’ils sont tous les quatre liés les uns aux autres : Wells est l’ex de Clarke, Glass est la meilleure amie de Wells et Bellamy a tiré sur le père de Wells, le chancelier Jaha. Tous viennent de la station spatiale (divisée en trois classes, entre Phoenix, Walden et Arcadia) mise en place après la fin du monde qui a touché la Terre entière (une guerre nucléaire). Ils sont tous considérés comme des criminels chez eux.

Tout les quatre, ainsi que 96 autres criminels sont désignés pour retourner sur Terre, après 300 ans de vie dans l’espace. Pourquoi ? A vous de lire 😉

J’ai trouvé ce premier tome un peu pâlichon par rapport à ce que j’en attendais ! Il ne se passe en fait pas grand chose, ce qui est assez décevant. On oscille entre belles descriptions écologistes de la Terre et vie dans l’espace façon Star Trek. Mais à part ça, on ne trouve pas grand chose. On apprend à connaître les personnages, leurs liens, leur passé grâce à des flashbacks bienvenus dans l’histoire.
Le personnage de Clarke ne m’a pas le moins du monde touché, son côté énervant prenant souvent le pas sur tout le reste. Wells fait, quant à lui, peine à voir puisqu’il se fait tout le temps rembarrer par Clarke. Bellamy est là pour « sauver » sa sœur, mais mis à part jouer les jolis cœurs avec Clarke et Robin des bois dans la forêt, il ne fait pas grand chose. La seule qui m’ai un tant soit peu touchée est Glass, restée sur la station spatiale.

Tout est beaucoup trop lisse : ça aurait pu saigner comme dans Hunger Games, il aurait pu y avoir de l’action et du suspense comme dans Divergente, ça aurait pu être pimenté comme dans Le Labyrinthe. Mais non. Il manque un quelque chose qui aurait pu en faire un roman addictif. Tout se passe trop bien et les seuls petits moments de « danger » sont assez communs (un incendie, une dépressurisation de la station…).

De plus, les coquilles du livre sont un peu trop nombreuses à mon goût : à plusieurs reprises, le nom de Glass a été mélangé avec celui de Clarke. Une fois, ça peut arriver, trois fois, ça ne fait pas très sérieux. Heureusement, le roman est bien écrit et se lit vite (ça rattrape un peu les choses), et même si tout va trop vite et que l’histoire manque de profondeur, j’ai pris plaisir à lire ce livre. Si l’auteur corrige les défauts de ce premier tome, la suite peut franchement être pas mal, avec un grand potentiel.

Les 100, Tome 1, Kass Morgan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s